switch

par 3 contributeurs :

L'instruction switch évalue une expression et, selon le résultat obtenu et un cas de figure correspondant, exécute les instructions correspondantes.

Syntaxe

switch (expression) {
  case valeur1:
    // Instructions à exécuter lorsque le résultat
    // de l'expression correspond à valeur1
    instructions1;
    [break;]
  case valeur2:
    // Instructions à exécuter lorsque le résultat
    // de l'expression correspond à valeur2
    instructions 2;
    [break;]
  ...
  case valeurN:
    // Instructions à exécuter lorsque le résultat
    // de l'expression à valeurN
    instructionsN;
    [break;]
  default:
    // Instructions à exécuter lorsqu'aucune des valeurs
    // ne correspond 
    instructions_def;
    [break;]
}
expression
Une expression à comparer avec chacune des clause case.
case expressionN
Une clause qu'on compare avec expression.
instructionsN
Les instructions à exécuter lorsque l'expression correspond au cas présenté pour cette clause.
instructions_def
Les instructions à exécuter si l'expression ne correspond à aucun cas de figure précédemment décrit.

Description

Si une correspondance est trouvée, le programme exécutera les instructions associées. Si plusieurs cas de figure correspondent, le premier sera sélectionné (même si les cas sont différents les uns des autres).

Le programme recherche tout d'abord une clause case dont l'expression est évaluée avec la même valeur que l'expression d'entrée (au sens de l'égalité stricte. Si une telle clause est trouvée, les instructions associées sont exécutées. Si aucune clause case n'est trouvée, le programme recherche la clause optionnelle default et si elle existe, les instructions correspondantes sont exécutées. Si cette clause optionnelle n'est pas utilisée, le programme continue son exécution après l'instruction switch. Par convention, la clause default est utilisée en dernière mais cela n'est pas nécessaire.

L'instruction break peut optionnellement être utilisée pour chaque cas et permet de s'assurer que seules les instructions associées à ce cas seront exécutées. Si break n'est pas utilisé, le programme continuera son exécution avec les instructions suivantes (des autres cas de l'instruction switch).

Exemples

Utiliser switch

Dans l'exemple suivant, si l'expression expr vaut "Bananes", le programme trouve la correspondance et exécute l'instruction associée. Lorsque l'instruction break est trouvée, le programme « sort » de l'instruction switch et continue l'exécution avec les instructions  suivantes. Si break n'avait pas été utilisé, l'instruction du cas "Cerises" aurait également été exécutée.

switch (expr) {
  case "Oranges":
    console.log("Oranges : 0.59 € le kilo.");
    break;
  case "Pommes":
    console.log("Pommes : 0.32 € le kilo.");
    break;
  case "Bananes":
    console.log("Bananes : 0.48 € le kilo.");
    break;
  case "Cerises":
    console.log("Cerises : 3.00 € le kilo.");
    break;
  case "Mangues":
  case "Papayes":
    console.log("Mangues et papayes : 2.79 € le kilo.");
    break;
  default:
    console.log("Désolé, nous n'avons plus de " + expr + ".");
}

console.log("Autre chose ?");

Que se passe-t-il si on oublie un break ?

Si on omet une instruction break, le script exécutera les instructions pour le cas correspondant et aussi celles pour les cas suivants jusqu'à la fin de l'instruction switch ou jusqu'à une instruction break. Par exemple :

var toto = 0;
switch (toto) {
    case -1:
        console.log('moins un');
        break;
    case 0: // toto vaut 0 donc ce cas correspond
        console.log(0)
        // NOTE : le break aurait du être placé ici
    case 1: // pas de break pour 'case 0:' les instructions de ce cas sont
            // exécutées aussi
        console.log(1);
        break; // on a un break a ce niveau donc les instructions 
               // des cas suivants ne seront pas exécutées
    case 2:
        console.log(2);
        break;
    default:
        console.log('default');
}

Méthodes pour regrouper différents cas

Pour la source depuis laquelle les exemples suivants ont été adaptés, voir cette question Stack Overflow.

Regrouper différents cas pour exécuter une unique opération

Cette méthode utilise le fait que s'il n'y a pas d'instruction break, l'exécution se poursuivra avec les instructions des cas suivants (même si les expressions de ces cas ne correspondent pas à la valeur de l'expression d'entrée).

On peut donc regrouper différentes valeurs les unes à la suite des autres pour exécuter des instructions pour ces valeurs :

var animal = 'girafe';
switch (animal) {
    case 'vache':
    case 'girafe':
    case 'chien':
    case 'cochon':
        console.log('Cet animal est un mammifère'');
        break;
    case 'oiseau':
    default:
        console.log('Cet animal n\'est pas un mammifère.');
}

Chaîner des opérations

Dans l'exemple qui suit, on illustre comment exécuter une série d'instructions qui varie en fonction du paramètre (ici un entier) fourni. Cela montre que les différents cas sont testés dans l'ordre dans lequel ils sont mis au sein du switch :

var toto = 1; 
var output = 'Résultat : ';
switch (toto) {
    case 10:
        output += 'Donc ';
    case 1:
        output += 'quel ';
        output += 'est ';
    case 2:
        output += 'votre ';
    case 3:
        output += 'nom ';
    case 4:
        output += '?';
        console.log(output);
        break;
    case 5:
        output += '!';
        console.log(output);
        break;
    default:
        console.log('Veuillez choisir un nombre entre 0 et 6 !');
}

Selon les valeurs fournies à la variable toto, on aura les résultats suivants :

Valeur Texte
toto vaut NaN ou est différent de 1, 2, 3, 4, 5 ou 10 Veuillez choisir un nombre entre 0 et 6 !
10 Résultat : Donc quel est votre nom ?
1 Résultat : quel est votre nom ?
2 Résultat : votre nom ?
3 Résultat : nom ?
4 Résultat : ?
5 Résultat : !

Spécifications

Spécification Statut Commentaires
Troisième édition d'ECMAScript. Standard Définition initiale. Implémentée avec JavaScript 1.2
ECMAScript 5.1 (ECMA-262)
La définition de 'switch statement' dans cette spécification.
Standard  
ECMAScript 6 (ECMA-262)
La définition de 'switch statement' dans cette spécification.
En cours de validation comme recommandation  

Compatibilité des navigateurs

Fonctionnalité Chrome Firefox (Gecko) Internet Explorer Opera Safari
Support simple (Oui) (Oui) (Oui) (Oui) (Oui)
Fonctionnalité Android Chrome pour Android Firefox Mobile (Gecko) IE Mobile Opera Mobile Safari Mobile
Support simple (Oui) (Oui) (Oui) (Oui) (Oui) (Oui)

Voir aussi

Étiquettes et contributeurs liés au document

Contributeurs à cette page : SphinxKnight, Goofy, teoli
Dernière mise à jour par : SphinxKnight,
Masquer la barre latérale