L'opérateur delete

nam

L'opérateur delete permet de retirer une propriété d'un objet.

Syntaxe

delete expression

expression est évaluée comme une référence à une propriété :

delete objet.propriete
delete objet['propriete']

Paramètres

objet
Le nom d'un objet ou une expression dont l'évaluation fournit un objet.
propriete
La propriété qu'on souhaite supprimer.

Valeur de retour

true pour tous les cas sauf lorsque la propriété est une propriété propre non-configurable auquel cas false est renvoyé en mode strict.

Exceptions

Cet opérateur lève une exception Objets_globaux/SyntaxError en mode strict si la propriété est une propriété propre qui est non-configurable.

Description

Contrairement à ce qu'on pourrait penser, l'opérateur delete n'a rien à voir avec une libération de mémoire directe. La gestion de la mémoire en JavaScript est réalisée de façon indirecte en tenant compte des références, voir cette page pour plus de détails.

L'opérateur delete permet de retirer une propriété donnée d'un objet. Lorsque la suppression se déroule sans problème, l'opération renvoie true, sinon c'est la valeur false qui est renvoyée. Voici quelques scénarios importants qui précisent ce comportement :

  • Si la propriété qu'on souhaite supprimer n'existe pas, delete n'aura aucun effet et l'opération renverra true
  • Si une propriété du même nom existe sur la chaîne de prototypes, après la suppression, l'objet utilisera la propriété disponible sur la chaîne de prototypes. Autrement dit, delete n'a d'effet que sur les propriétés directement rattachées à un objet (les propriétés « propres »).
  • Toute propriété déclarée avec var ne peut pas être supprimée de la portée globale ou de la portée d'une fonction.
    • Aussi, delete ne pourra supprimer des fonctions de la portée globale (que ce soit une définition de fonction ou une expression de fonction).
    • Les fonctions qui font partie d'un objet (à l'exception de la portée globale) peuvent être supprimées avec delete.
  • Toute propriété déclarée avec let ou const ne peut être supprimée de la portée dans laquelle elles ont été créées.
  • Les propriétés non-configurable ne peuvent pas être retirées. Cela inclut les propriétés des objets natifs comme Math, Array, Object et les propriétés qui sont créées comme non-configurable grâce à la méthode Object.defineProperty().

Voici un fragment de code qui illustre certains cas :

var Employe = {
  age: 28,
  nom: 'abc',
  designation: 'developpeur'
}

console.log(delete Employe.nom);  // renvoie true
console.log(delete Employe.age);  // renvoie true

// Lorsqu'on souhaite supprimer une propriété
// inexistante, on obtient true 
console.log(delete Employe.salaire) // renvoie true

Les propriétés non-configurables

Lorsqu'une propriété est marquée comme non-configurable, delete n'aura aucun effet et l'opération renverra false. En mode strict, cela déclenchera une exception SyntaxError.

var Employe = {};
Object.defineProperty(Employe, 'nom', {configurable: false})

console.log(delete Employe.nom);  // renvoie false

var (ou let ou const) crée des propriétés non-configurables qui ne peuvent pas être supprimées via delete :

var autreNom = 'XYZ';

// On peut accéder à la description de cette
// propriété globale grâce à :
Object.getOwnPropertyDescriptor(window, 'autreNom')   

/* Object {value: "XYZ", 
                  writable: true, 
                  enumerable: true,
                  configurable: false}
*/

// On voit que "autreNom", ajouté avec var
// est marquée comme "non-configurable"

delete autreNom;   // renvoie false

En mode strict, cela aurait déclenché une exception.

Mode strict ou non-strict ?

Lorsqu'on est en mode strict, si delete est utilisé sur une référence directe à une variable, un argument de fonction ou un nom de fonction, il déclenchera une exception SyntaxError.

Toute variable définie avec var est marquée comme non-configurable. Dans l'exemple qui suit, salaire est non-configurable et ne peut pas être supprimé. En mode non-strict, l'opération delete renverra false.

function Employe() { 
  delete salaire;
  var salaire;
}

Employe()

Voyons comment ce code se comporte en mode strict : au lieu de renvoyer false, l'instruction lève une exception SyntaxError.

"use strict";

function Employe() {
  delete salaire;  // SyntaxError
  var salaire;
}

// De même, tout accès direct à une fonction
// avec delete lèvera une SyntaxError

function DemoFunction() {
  //du code
}

delete DemoFunction; // SyntaxError

Exemples

// on crée la propriété adminName sur la portée globale
adminName = 'xyz';            

// on crée la propriété empCount sur la portée globale
// On utilise var, elle est donc non-configurable
var empCount = 43;

EmployeeDetails = {
  name: 'xyz',
  age: 5,
  designation: 'Developer'
};

// adminName est une propriété de la portée globale
// qui peut être supprimée car configurable.
delete adminName;       // renvoie true

// En revanche empCount n'est pas configurable
// car c'est var qui a été utilisée.
delete empCount;        // renvoie false 

// delete peut être utilisé pour retirer des propriétés
// d'objets 
delete EmployeeDetails.name; // renvoie true 

// Même lorsque la propriété n'existe pas, 
// l'opération renvoie "true"
delete EmployeeDetails.salary; // renvoie true 

// delete n'a pas d'impact sur les propriétés 
// statiques natives
delete Math.PI; // renvoie false 

// EmployeeDetails est une propriété de la portée globale
// définie sans var, elle est donc configurable
delete EmployeeDetails;   // renvoie true

function f() {
  var z = 44;

  // delete n'a pas d'impact sur les noms
  // des variables locales
  delete z;     // returns false
}

delete et la chaîne de prototypes

Dans l'exemple qui suit, on supprime une propriété directement rattachée à un objet (une propriété « propre ») alors qu'une propriété du même nom existe sur la chaîne de prototypes :

function Toto(){
  this.truc = 10;
}

Toto.prototype.truc = 42;

var toto = new Toto();

// L'instruction suivante renvoie true,
// car la propriété propre est supprimée
// de l'objet toto
delete toto.truc;     

// toto.truc est toujours disponible car 
// elle est disponible sur la chaîne de 
// prototypes
console.log(toto.truc);

// Ici on supprime la propriét du prototype
delete Toto.prototype.truc;

// On aura "undefined" dans la console
// car l'objet n'hérite plus de cette propriété
console.log(toto.truc);

Supprimer les éléments d'un tableau

Lorsqu'on supprime un élément d'un tableau, la longueur du tableau n'est pas modifiée. Cela vaut également lorsqu'on supprime le dernier élément du tableau.

Lorsqu'on utilise delete pour retirer un élément du tableau, cet élément n'est plus dans le tableau. Dans l'exemple suivant, on retire arbres[3] grâce à delete.

var arbres = ["cèdre","pin","chêne","érable","sapin"];
delete arbres[3];
if (3 in arbres) {
    // Le code ici ne sera pas exécuté
}

Si on veut conserver l'existence d'un élément du tableau avec une valeur indéfinie, on pourra affecter la valeur undefined à cet élément. Ainsi, contrairement à l'exemple précédent, en utilisant undefined, arbres[3] continue d'être présent :

var arbres = ["cèdre","pin","chêne","érable","sapin"];
arbres[3] = undefined;
if (3 in arbres) {
  // Le code ici sera bien exécuté
}

Spécifications

Spécification État Commentaires
ECMAScript 2017 Draft (ECMA-262)
La définition de 'The delete Operator' dans cette spécification.
Projet  
ECMAScript 2015 (6th Edition, ECMA-262)
La définition de 'The delete Operator' dans cette spécification.
Standard  
ECMAScript 5.1 (ECMA-262)
La définition de 'The delete Operator' dans cette spécification.
Standard  
ECMAScript 1st Edition (ECMA-262)
La définition de 'The delete Operator' dans cette spécification.
Standard Définition initiale. Implémenté avec JavaScript 1.2.

Compatibilité des navigateurs

Fonctionnalité Chrome Firefox (Gecko) Internet Explorer Opera Safari
Support simple (Oui) (Oui) (Oui) (Oui) (Oui)
Zone morte temporelle ? 36 (36) ? ? ?
Fonctionnalité Android Chrome pour Android Firefox Mobile (Gecko) IE Mobile Opera Mobile Safari Mobile
Support simple (Oui) (Oui) (Oui) (Oui) (Oui) (Oui)
Zone morte temporelle ? ? 36.0 (36) ? ? ?

Notes de compatibilité

Bien que l'ordre d'itération des objets soit laissé à l'implémentation selon le standard ECMAScript, il semblerait que la plupart des navigateurs utilise un ordre d'itération basé sur l'ordre d'ajout des propriétés (au moins pour les propriétés propres). Toutefois, pour Internet Explorer, lorsqu'on utilise delete sur une propriété puis qu'on redéfinit plus tard une propriété avec le même nom, l'ordre d'itération de cette propriété sera le même que précédemment (alors que dans les autres navigateurs, cette « nouvelle » propriété sera parcourue en dernier).

Aussi, si on veut simuler un tableau associatif ordonné de façon transparente et pour plusieurs navigateurs, il faudra utiliser deux tableaux ou, mieux encore, un objet Map.

Voir aussi

Étiquettes et contributeurs liés au document

 Contributeurs à cette page : SphinxKnight, yasakura_, teoli, Jeremie, gregoiredavid, BenoitL
 Dernière mise à jour par : SphinxKnight,