Initialisateur d'objet

Il est possible d'initialiser un objet en utilisant les notations new Object(), Object.create(), ou grâce à un littéral (appelée initialisateur). Un initialisateur d'objet est une liste contenant plusieurs (éventuellement 0) propriétés et leurs valeurs associées, cette liste étant entourée d'accolades ({}).

Syntaxe

var o = {};
var o = { a: "toto", b: 42, c: {} };

var a = "toto", b = 42, c = {};
var o = { a: a, b: b, c: c };

var o = {
  property: function ([paramètres]) {},
  get property() {},
  set property(valeur) {}
};

Nouvelles notations ECMAScript 2015 (ES6)

ECMAScript 2015 (ES6) introduit de nouvelles notations. Pour plus d'informations sur la compatibilité de ces notations avec les différents environnements, se référer au tableau de compatibilité ci-après.

// Raccourcis pour les noms de propriétés (ES6)
var a = "toto", b = 42, c = {};
var o = { a, b, c };

// Raccourcis pour les noms de méthodes(ES6)
var o = {
  property([parameters]) {},
  get property() {},
  set property(value) {},
  * generator() {}
};

// Noms calculés pour les propriétés (ES6)
var prop = "toto";
var o = {
  [prop]: "hey",
  ["tr" + "uc"]: "ho",
};

Description

Un initialisateur d'objet est une expression qui permet de décrire l'initialisation d'un Object. Les objets sont constitués de propriétés qui permettent de le décrire. Les valeurs des propriétés d'un objet peuvent être construites à partir de types de données primitifs ou à partir d'autres objets.

Créer des objets

On peut créer un objet sans aucune propriété grâce à l'expression suivante :

var objet = {};

Cependant, en utilisant un littéral ou un initialisateur, on peut créer des objets disposant de propriétés rapidement. Il suffit d'inscrire une liste de clés-valeurs séparées par des virgules. Le fragment de code qui suit permet de créer un objet avec trois propriétés identifiées par les clés "toto", "âge" et "machin". Les valeurs respectives de ces différentes propriétés sont : la chaîne de caractères "truc", le nombre 42 et un autre objet.

var object = {
  toto: "truc",
  âge: 42,
  machin: { maProp: 12 },
}

Accéder à des propriétés

Après la création d'un objet, vous pourrez avoir besoin de consulter ou de modifier ses propriétés. Il est possible d'accéder aux propriétés d'un objet en utilisant un point ou des crochets. Voir la page sur les accesseurs de propriétés pour plus d'information.

object.toto; // "truc"
object["âge"]; // 42

object.toto = "machin";

Définir des propriétés

On a déjà vu comment on pouvait utiliser la syntaxe de l'initialisateur pour définir des propriétés. Il arrive souvent de vouloir utiliser des variables comme propriétés d'un objet. C'est pourquoi on peut trouver le code suivant :

var a = "toto", 
    b = 42,
    c = {};

var o = { 
  a: a,
  b: b,
  c: c
};

Avec ECMAScript 2015 (ES6), on peut utiliser une notation plus courte pour un résultat égal :

var a = "toto", 
    b = 42, 
    c = {};

// Raccourcis sur les noms de propriétés (ES6)
var o = { a, b, c };

Les duplicatas et les noms de propriétés

Si le même nom est utilisé plusieurs fois pour différentes propriétés, ce sera la dernière propriété qui sera prise en compte :

var a = {x: 1, x: 2};
console.log(a); // { x: 2}

Le mode strict d'ECMAScript 5 renvoyait une exception SyntaxError lorsque plusieurs propriétés avaient le même nom. ECMAScript 2015 (ES6) permettant de créer des propriétés avec des noms qui sont calculés à l'exécution, cette restriction a été retirée.

function vérifierSémantiqueES6(){
  "use strict";
  try {
    ({ prop: 1, prop: 2 });

    // Aucune erreur, la sémantique en cours consiste à accepter les propriétés dupliquées
    return true;
  } catch (e) {
    // Une erreur est renvoyée : les duplicatas sont interdits en mode strict
    return false;
  }
}

Définitions de méthodes

Une propriété d'un objet peut être une function, un accesseur ou un mutateur :

var o = {
  property: function ([paramètres]) {},
  get property() {},
  set property(valeur) {},
};

Avec ECMAScript 2015 (ES6), une notation raccourcie permet de ne plus utiliser le mot-clé "function".

// Raccourci pour les noms de méthodes (ES6)
var o = {
  property([parameters]) {},
  get property() {},
  set property(value) {},
  * generator() {}
};

En utilisant uniquement ECMAScript 5, on aurait écrit :

var o = {
  property([parameters]) {},
  get property() {},
  set property(value) {},
  generator: function*(){}
};

Pour plus d'informations et d'exemples sur les méthodes, voir la page concernant les définitions de méthode.

Noms de propriétés calculés

Avec ECMAScript 2015 (ES6), on peut utiliser un initialisateur et avoir des noms de propriétés qui soient calculés lors de l'exécution. Ainsi, en plaçant une expression entre crochets [], celle-ci sera calculée pour déterminer le nom de la propriété. Cette notation est la symétrique par rapport à celle utilisant les crochets pour accéder aux propriétés. Il est désormais possible d'utiliser cette notation dans les littéraux objets :

// Calcul des noms de propriétés (ES6)
var i = 0;
var a = {
  ["toto" + ++i]: i,
  ["toto" + ++i]: i,
  ["toto" + ++i]: i
};

console.log(a.toto1); // 1
console.log(a.toto2); // 2
console.log(a.toto3); // 3

var param = 'taille';
var config = {
  [param]: 12,
  ["mobile" + param.charAt(0).toUpperCase() + param.slice(1)]: 4
};

console.log(config); // { taille: 12, mobileTaille: 4 }

Changement de prototype

Définir une propriété avec la syntaxe __proto__: valeur ou "__proto__": valeur ne permet pas de créer une propriété avec le nom __proto__. Si la valeur fournie est un objet ou est null, cela modifie le [[Prototype]] de l'objet. (Si la valeur fournie n'est pas un objet ou n'est pas null, l'objet ne sera pas modifié.)

var obj1 = {};
assert(Object.getPrototypeOf(obj1) === Object.prototype);

var obj2 = { __proto__: null };
assert(Object.getPrototypeOf(obj2) === null);

var protoObj = {};
var obj3 = { "__proto__": protoObj };
assert(Object.getPrototypeOf(obj3) === protoObj);

var obj4 = { __proto__: "not an object or null" };
assert(Object.getPrototypeOf(obj4) === Object.prototype);
assert(!obj4.hasOwnProperty("__proto__"));

On ne peut modifier le prototype qu'une seule fois pour une même notation littérale. Toute tentative pour modifier le prototype plusieurs fois renverra une erreur de syntaxe.

Les définitions de propriétés qui n'utilisent pas les deux points ne permettent pas de modifier le prototype, elles définieront une propriété de façon classique.

var __proto__ = "variable";

var obj1 = { __proto__ };
assert(Object.getPrototypeOf(obj1) === Object.prototype);
assert(obj1.hasOwnProperty("__proto__"));
assert(obj1.__proto__ === "variable");

var obj2 = { __proto__() { return "hello"; } };
assert(obj2.__proto__() === "hello");

var obj3 = { ["__prot" + "o__"]: 17 };
assert(obj3.__proto__ === 17);

Notation littérale et JSON

La notation utilisant un littéral objet n'est pas identique à celle utilisée par la JavaScript Object Notation (JSON). Bien que ces notations se ressemblent, il existe certaines différences :

  • JSON ne permet de définir des propriétés qu'en utilisant la syntaxe "propriété": valeur. Le nom de la propriété doit être entouré de double-quotes et la définition de la propriété ne peut pas être raccourcie.
  • En JSON les valeurs ne peuvent être uniquement que des chaînes de caractères, des nombres, des tableaux, true, false, null, ou tout autre objet (JSON).
  • Une valeur de fonction (voir le paragraphe "Méthodes" ci-avant) ne peut pas être affectée comme valeur en JSON.
  • Les objets Date seront convertis en chaînes de caractères avec JSON.parse().
  • JSON.parse() rejètera les noms de propriétés calculés et renverra une erreur dans ce cas.

Spécifications

Spécification État Commentaires
ECMAScript 1st Edition (ECMA-262) Standard Définition initiale.
ECMAScript 5.1 (ECMA-262)
La définition de 'Object Initializer' dans cette spécification.
Standard Ajout des getter et setter (accesseur/mutateur).
ECMAScript 2015 (6th Edition, ECMA-262)
La définition de 'Object Initializer' dans cette spécification.
Standard Ajout des raccourcis pour les noms de méthodes et propriétés et des noms de propriétés calculés.
ECMAScript 2017 Draft (ECMA-262)
La définition de 'Object Initializer' dans cette spécification.
Projet  

Compatibilité des navigateurs

Fonctionnalité Chrome Firefox (Gecko) Internet Explorer Opera Safari
Support simple 1.0 1.0 (1.7 ou moins) 1 1 1
Noms de propriétés calculés (Oui) 34 (34) Pas de support Pas de support 7.1
Notation raccourcie pour les noms de propriétés (Oui) 33 (33) Pas de support Pas de support Pas de support
Notation raccourcie pour les noms de méthodes 42.0 34 (34) Pas de support Pas de support Pas de support
Fonctionnalité Android Webview Android Firefox Mobile (Gecko) IE Mobile Opera Mobile Safari Mobile Chrome pour Android
Support simple (Oui) (Oui) 1.0 (1.0) 1 1 1 1.0
Noms de propriétés calculés Pas de support (Oui) 34.0 (34) Pas de support Pas de support Pas de support Pas de support
Notation raccourcie pour les noms de propriétés Pas de support (Oui) 33.0 (33) Pas de support Pas de support Pas de support Pas de support
Notation raccourcie pour les noms de méthodes Pas de support 42.0 34.0 (34) Pas de support Pas de support Pas de support 42.0

Voir aussi

Étiquettes et contributeurs liés au document

 Contributeurs à cette page : Alain20100, SphinxKnight
 Dernière mise à jour par : Alain20100,