Modules

Travailler avec l'API Tabs

Les onglets permettent à un utilisateur d'ouvrir plusieurs pages Web dans la fenêtre de son navigateur, puis de basculer entre ces pages Web. Grâce à l'API Tabs, vous pouvez utiliser et manipuler ces onglets pour créer des utilitaires qui offrent aux utilisateurs de nouvelles façons de travailler avec des onglets ou de fournir les fonctionnalités de votre extension.

Dans cet article, nous allons regarder :

  • Permissions nécessaires pour utiliser l'API Tabs.
  • En savoir plus sur les onglets et leurs propriétés en utilisant tabs.query.
  • Création, duplication, déplacement, mise à jour, rechargement et suppression des onglets.
  • Manipuler le niveau de zoom d'un onglet.
  • Manipuler le CSS d'un onglet.

Nous concluons ensuite en examinant d'autres fonctionnalités diverses offertes par l'API.

Remarque : Certaines fonctionnalités de l'API d'onglet sont couvert ailleurs. Voici les méthodes que vous pouvez utiliser pour manipuler le contenu de l'onglet avec des scripts (tabs.connect, tabs.sendMessage, et  tabs.executeScript). Si vous voulez plus d'informations sur ces méthodes, reportez-vous à l'article scripts de contenu et le guide pratique modifier une page web.

Permissions et l'API Tabs

Pour la majorité des fonctions de l'API Tabs, vous n'avez besoin d'aucune autorisation. Cependant, il y a certaines exceptions :

Vous pouvez demander la permission "tabs" dans le fichier manifest.json de votre extension :

"permissions": [
  <all_urls>,
  "tabs"
],

Cette requête vous permet d'utiliser toutes les fonctionnalités de l'API Tabs sur tous les sites Web que vos utilisateurs visitent. Il existe également une autre méthode pour demander la permission d'utiliser tabs.executeScript ou tabs.insertCSS où vous n'avez pas besoin de la permission de l'hôte, sous la forme "activeTab". Cette permission fournit les mêmes droits que les  "onglets" avec <all_urls>, mais avec deux restrictions:

  • l'utilisateur doit interagir avec l'extension via son navigateur ou l'action de la page, le menu contextuel ou la touche de raccourci.
  • il accorde uniquement la permission dans l'onglet actif..

L'avantage de cette approche est que l'utilisateur ne recevra pas d'avertissement d'autorisation indiquant que votre extension peut “Accéder à vos données pour tous les sites Web”. En effet, la permission <all_urls> permet à une extension d'exécuter des scripts dans n'importe quel onglet, à tout moment, alors que "activeTab" se limite à autoriser l'extension à effectuer une action demandée par l'utilisateur dans l'onglet en cours.

En savoir plus sur les onglets et leurs propriétés

Il y aura des occasions où vous voulez obtenir une liste de tous les onglets dans toutes les fenêtres du navigateur. D'autres fois, vous pourriez vouloir trouver un sous-ensemble d'onglets qui correspondent à certains critères spécifiques, tels que ceux ouverts à partir d'un onglet spécifique ou l'affichage des pages d'un domaine particulier. Et une fois que vous avez votre liste d'onglets, vous voudrez probablement en savoir plus sur leurs propriétés.

 

C'est ici qu'intervient tabs.query. Utilisé seul pour obtenir tous les onglets ou prendre l'objet queryInfo — pour spécifier des critères de requête tels que l'activation de l'onglet, dans la fenêtre en cours ou plus de 17 critères — tabs.query renvoie un tableau d'objets tabs.Tab objects contenant des informations sur les onglets.

Lorsque vous souhaitez uniquement obtenir des informations sur l'onglet en cours, vous pouvez obtenir un objet tabs.Tab pour cet onglet à l'aide de  tabs.getCurrent. Si vous avez un ID d'onglet, vous pouvez obtenir son objet tabs.Tab en utilisant tabs.get.

Remarque : dans Chrome, l'utilisateur peut sélectionner plusieurs onglets dans une fenêtre et l'API Tabs les voit comme des onglets en surbrillance. Dans Firefox, l'utilisateur ne peut pas sélectionner plusieurs onglets, donc souligné et actif sont synonymes.

Par exemple

Pour voir comment tabs.query et tabs.Tab sont utilisés, voyons comment l'exemple tabs-tabs-tabs ajoute la liste de  “passer aux onglets” à son popup bouton de barre d'outils.

The tabs tabs tabs toolbar menu showing the switch to tap area

manifest.json

Voici le manifest.json:

{
  "browser_action": {
    "browser_style": true,
    "default_title": "Tabs, tabs, tabs",
    "default_popup": "tabs.html"
  },
  "description": "A list of methods you can perform on a tab.",
  "homepage_url": "https://github.com/mdn/webextensions-examples/tree/master/tabs-tabs-tabs",
  "manifest_version": 2,
  "name": "Tabs, tabs, tabs",
  "permissions": [
    "tabs"
  ],
  "version": "1.0"
}

Notez ce qui suit :

  • tabs.html est défini comme default_popup dans browser_action et est affiché chaque fois que l'utilisateur clique sur l'icône de la barre d'outils de l'extension.
  • Les permissions incluent des onglets. Ceci est nécessaire pour prendre en charge la fonction de liste d'onglets, car l'extension lit le titre des onglets à afficher dans la fenêtre contextuelle.

tabs.html

tabs.html définit le contenu du popup de l'extension :

<!DOCTYPE html>
 
<html>
 
 <head>
    <meta charset="utf-8">
    <link rel="stylesheet" href="tabs.css"/>
 </head>
 
<body>
 
 <div class="panel">
    <div class="panel-section panel-section-header">
     <div class="text-section-header">Tabs-tabs-tabs</div>
    </div>
 
    <a href="#" id="tabs-move-beginning">Move active tab to the beginning of the window</a><br>
 
 
…
 
Define the other menu items
…
 
    <div class="switch-tabs">
 
     <p>Switch to tab</p>
 
     <div id="tabs-list"></div>
 
    </div>
 </div>
 
 <script src="tabs.js"></script>
 
</body>
 
</html>

Ici, vous pouvez voir que, après la création des éléments de menu, un div vide avec la liste des onglets ID est configuré pour contenir la liste des onglets. Ensuite, tabs.js est appelée.

tabs.js

Dans tabs.js nous pouvons maintenant voir comment la liste des onglets est construite et ajoutée à la popup.

Tout d'abord, un gestionnaire d'événements est ajouté pour exécuter listTabs() quand tabs.html est chargé :

document.addEventListener("DOMContentLoaded", listTabs);

La première chose que fait listTabs() est d'appeler getCurrentWindowTabs(), où tabs.query est utilisé pour obtenur un objet  tabs.Tab pour le onglets dans la fenêtre courante :

function getCurrentWindowTabs() {
  return browser.tabs.query({currentWindow: true});
}

listTabs() peut maintenant créer le contenu à ajouter à la popup. Premièrement, il obtient la div  tabs-list, puis crée un fragment de document dans lequel la liste sera construite, définit les compteurs et efface le contenu de tabs-list.

function listTabs() {
 getCurrentWindowTabs().then((tabs) => {
    let tabsList = document.getElementById('tabs-list');
    let currentTabs = document.createDocumentFragment();
    let limit = 5;
    let counter = 0;
 
    tabsList.textContent = '';

Maintenant, la fonction boucle les 5 premiers éléments de l'objet  tabs.Tab. Pour chaque élément, il ajoute un lien hypertexte — en utilisant le titre de l'onglet (ou l'ID s'il n'a pas de titre) comme étiquette et l'ID de l'onglet pour l'adresse du lien — au fragment de document.

    for (let tab of tabs) {
     if (!tab.active && counter <= limit) {
        let tabLink = document.createElement('a');
 
        tabLink.textContent = tab.title || tab.id;
 
       tabLink.setAttribute('href', tab.id);
        tabLink.classList.add('switch-tabs');
        currentTabs.appendChild(tabLink);
     }
 
     counter += 1;
 
    }

Ensuite, le fragment du document est écrit dans la div tabs-list :

    tabsList.appendChild(currentTabs);
  });
}

Un autre exemple d'application est l'option d'information “Alert active tab” qui permet de stocker toutes les propriétés de l'objet tabs.Tab de l'onglet actif dans une alerte :

 else if (e.target.id === "tabs-alertinfo") {
   callOnActiveTab((tab) => {
     let props = "";
     for (let item in tab) {
       props += `${ item } = ${ tab[item] } \n`;
     }
     alert(props);
   });
 }

callOnActiveTab() ftrouve l'objet de tabulation active en faisant une boucle sur les objets tabs.Tab qui recherchent l'objet avec l'ensemble actif :

document.addEventListener("click", function(e) {
 function callOnActiveTab(callback) {
   getCurrentWindowTabs().then((tabs) => {
     for (var tab of tabs) {
       if (tab.active) {
         callback(tab, tabs);
       }
     }
   });
 }
}

Création, duplication, déplacement, mise à jour, rechargement et suppression des onglets

Après avoir recueilli des informations sur les onglets, vous voudrez probablement faire quelque chose avec eux — soit pour offrir aux utilisateurs des fonctionnalités de manipulation et de gestion des onglets — soit pour implémenter des fonctionnalités dans votre extension. Les fonctions suivantes sont disponibles :

Une différence à noter dans ces fonctions : tabs.duplicate, tabs.remove) et tabs.move nécessitent tous ID (ou ID) de l'onglet qu'ils manipulent, alors que tabs.update et  tabs.reload agissent sur l'onglet actif, si aucun ID n'est fourni.

Par exemple

L'exemple tabs-tabs-tabs utilise toutes ces fonctionnalités sauf la mise à jour de l'URL d'un onglet. La façon dont ces API sont utilisées est similaire, nous allons donc regarder l'une des implémentations les plus impliquées, celle de l'option “Deplacer l'onglet actif vers le début de la liste des fenêtres”. Mais d'abord, voici une démonstration de la fonctionnalité en action :

manifest.json

Aucune de ces fonctions ne nécessite de permission pour fonctionner, donc il n'y a aucune fonctionnalité dans le fichier manifest.json qui doit être mise en surbrillance.

tabs.html

tabs.html définit le “menu” affiché dans la fenêtre contextuelle, qui inclut l'option “Déplacer l'onglet actif au début de la liste des fenêtres”, wavec une série de balises <a> groupées par un séparateur visuel. Chaque élément de menu reçoit un ID, qui est utilisé dans tabs.js pour déterminer quel élément de menu est demandé.

    <a href="#" id="tabs-move-beginning">Move active tab to the beginning of the window</a><br>
    <a href="#" id="tabs-move-end">Move active tab to the end of the window</a><br>
 
    <div class="panel-section-separator"></div>
 
 
    <a href="#" id="tabs-duplicate">Duplicate active tab</a><br>
 
    <a href="#" id="tabs-reload">Reload active tab</a><br>
    <a href="#" id="tabs-alertinfo">Alert active tab info</a><br>

tabs.js

Pour implémenter le "menu" défini dans tabs.html, tabs.js inclut un écouteur pour les clics dans tabs.html

document.addEventListener("click", function(e) {
 function callOnActiveTab(callback) {

   getCurrentWindowTabs().then((tabs) => {
     for (var tab of tabs) {
       if (tab.active) {
         callback(tab, tabs);
       }
     }
   });
}
}

Une série d'instructions if cherche alors à faire correspondre l'identifiant de l'élément cliqué. Cet extrait de code est pour l'option “Déplacer l'onglet actif au début de la liste des fenêtres” :

 if (e.target.id === "tabs-move-beginning") {
   callOnActiveTab((tab, tabs) => {
     var index = 0;
     if (!tab.pinned) {
       index = firstUnpinnedTab(tabs);
     }
     console.log(`moving ${tab.id} to ${index}`)
     browser.tabs.move([tab.id], {index});
   });
 }

Il est intéressant de noter l'utilisation de console.log. Cela vous permet de générer des informations sur la console du debugger, ce qui peut être utile lors de la résolution des problèmes rencontrés lors du développement.

Example of the console.log output, from the move tabs feature, in the debugging console

Le code de déplacement appelle d'abord callOnActiveTab() qui à son tour appelle  getCurrentWindowTabs() pour obtenir un objet tabs.Tab contenant les onglets de la fenêtre active. Il parcourt ensuite l'objet pour rechercher et renvoyer l'objet onglet actif :

 function callOnActiveTab(callback) {
   getCurrentWindowTabs().then((tabs) => {
     for (var tab of tabs) {
       if (tab.active) {
         callback(tab, tabs);
       }
     }
   });
 }

Une fonctionnalité des onglets est que l'utilisateur peut épingler des onglets dans une fenêtre. Les onglets épinglés sont placés au début de la liste des onglets et ne peuvent pas être déplacés. Cela signifie que la première position à laquelle un onglet peut accéder est la première position après les onglets épinglés. Ainsi, firstUnpinnedTab() est appelée pour trouver la position du premier onglet non épinglé en faisant une boucle sur l'objet onglet :

function firstUnpinnedTab(tabs) {
 for (var tab of tabs) {
   if (!tab.pinned) {
     return tab.index;
   }
 }
}

Nous avons maintenant tout ce qu'il faut pour déplacer l'onglet : l'objet onglet actif à partir duquel nous pouvons obtenir l'ID de l'onglet et la position à laquelle l'onglet doit être déplacé. Ainsi, nous pouvons mettre en œuvre le mouvement :

     browser.tabs.move([tab.id], {index});

Les fonctions restantes à dupliquer, recharger, créer et supprimer des onglets sont implémentées de manière similaire.

Manipulation du niveau du zoom d'un onglet

Le prochain ensemble de fonctions vous permet d'obtenir  (tabs.getZoom) et de définir (tabs.setZoom) le niveau de zoom dans un onglet. Vous pouvez également récupérer les paramètres de zoom  (tabs.getZoomSettings) mais, au moment de l'écriture, la possibilité de définir les paramètres (tabs.setZoomSettings) n'était pas disponible dans Firefox.

Le niveau de zoom peut être compris entre 30% et 300% (représenté par des décimales de 0.3 à 3). Dans Firefox les paramètres de zoom par défaut sont :

  • niveau de zoom par défaut : 100%.
  • mode zoom: automatique (le navigateur gère donc le réglage des niveaux de zoom).
  • portée des changements de zoom : par origine, ce qui signifie que lorsque vous visitez à nouveau un site, il prend le niveau de zoom défini lors de votre dernière visite.

Par exemple

L'exemple tabs-tabs-tabs comprend trois démonstrations de la fonction de zoom : zoom avant, zoom arrière, et réinitialisation du zoom. Voici la fonctionnalité en action :

Jetons un coup d'oeil à la façon dont le zoom est implémenté.

manifest.json

Aucune des fonctions de zoom n'a besoin d'autorisations. Par conséquent, aucune fonction du fichier manifest.json ne doit être mise en surbrillance.

tabs.html

Nous avons déjà discuté comment le tabs.html définit les options pour cette extension, rien de nouveau ou unique n'est fait pour fournir les options de zoom.

tabs.js

tabs.js commence par définir plusieurs constantes utilisées dans le code du zoom :

const ZOOM_INCREMENT = 0.2;
const MAX_ZOOM = 3;
const MIN_ZOOM = 0.3;
const DEFAULT_ZOOM = 1;

Il utilise ensuite le même écouteur que nous avons discuté précédemment afin qu'il puisse agir sur les clics dans tabs.html. Pour la fonction zoom, ceci s'exécute :

 else if (e.target.id === "tabs-add-zoom") {
   callOnActiveTab((tab) => {
     var gettingZoom = browser.tabs.getZoom(tab.id);
     gettingZoom.then((zoomFactor) => {
       //the maximum zoomFactor is 3, it can't go higher
       if (zoomFactor >= MAX_ZOOM) {
         alert("Tab zoom factor is already at max!");
       } else {
         var newZoomFactor = zoomFactor + ZOOM_INCREMENT;
         //if the newZoomFactor is set to higher than the max accepted
         //it won't change, and will never alert that it's at maximum
         newZoomFactor = newZoomFactor > MAX_ZOOM ? MAX_ZOOM : newZoomFactor;
         browser.tabs.setZoom(tab.id, newZoomFactor);
       }
     });
   });
 }

Ce code utilise callOnActiveTab() pour obtenir les détails de l'onglet actif, puis  tabs.getZoom obtient le facteur de zoom actuel de l'onglet. Le zoom actuel est comparé au maximum défini (MAX_ZOOM) et une alerte est émise si l'onglet est déjà au zoom maximum. Sinon, le niveau de zoom est incrémenté mais limité au zoom maximum, puis le zoom est défini avec tabs.getZoom.

Manipuler le CSS d'un onglet

Une autre fonctionnalité importante offerte par l'API Tabs est la possibilité de manipuler le CSS dans un onglet — ajouter un nouveau CSS dans un onglet (tabs.insertCSS) ou supprimer CSS d'un onglet  (tabs.removeCSS). Cela peut être utile si vous voulez, par exemple, mettre en évidence certains éléments de la page ou modifier la disposition par défaut de la page (liste courte des cas d'utilisation).

Par exemple

L'exemple apply-css utilise ces fonctionnalités pour ajouter une bordure rouge à la page Web dans l'onglet actif. Voici la fonctionnalité en action:

Voyons comment cela se passe.

manifest.json

Pour utiliser les fonctionnalités CSS dont vous avez besoin :

Ce dernier est le plus utile, car il permet à une extension d'utiliser  tabs.insertCSS et tabs.removeCSS dans l'onglet actif lorsqu'il est exécuté depuis le navigateur de l'extension ou action de la page, menu contextuel ou un raccourci.

{
  "description": "Adds a page action to toggle applying CSS to pages.",
 
 "manifest_version": 2,
 "name": "apply-css",
 "version": "1.0",
 "homepage_url": "https://github.com/mdn/webextensions-examples/tree/master/apply-css",
 
 "background": {
 
    "scripts": ["background.js"]
 },
 
 "page_action": {
 
    "default_icon": "icons/off.svg",
    "browser_style": true
 },
 
 "permissions": [
    "activeTab",
    "tabs"
 ]
 
}

Vous noterez que la permission "tabs" est ajoutée en plus de "activeTab". Cette permission supplémentair est nécessaire pour permettre au script de l'extension d'accéder à l'URL de l'onglet, dont nous verrons l'importance dans un instant.

Les autres caractéristiques principales du fichier manifeste sont la définition de:

  • un script d'arrière-plan, qui commence à s'exécuter dès que l'extension est chargée.
  • une “action de page” qui définit une icône à ajouter à la barre d'adresse du navigateur.

background.js

Au démarrage, background.js définit un certain nombre de constantes à utiliser dans l'extension qui définissent le CSS à appliquer, des titre pour les “actions de page”, et une liste de protocoles dans lesquels l'extension fonctionnera :

const CSS = "body { border: 20px solid red; }";
const TITLE_APPLY = "Apply CSS";
const TITLE_REMOVE = "Remove CSS";
const APPLICABLE_PROTOCOLS = ["http:", "https:"];

Lors du premier chargement, l'extension utilise tabs.query pour obtenir une liste de tous les onglets de la fenêtre du navigateur en cours. Il parcourt ensuite les onglets appelant initializePageAction().

var gettingAllTabs = browser.tabs.query({});
 
gettingAllTabs.then((tabs) => {
 for (let tab of tabs) {
   initializePageAction(tab);
 }
});

initializePageAction utilise protocolIsApplicable() pour déterminer si l'URL de l'onglet actif est celle à laquelle le CSS peut être appliqué :

function protocolIsApplicable(url) {
 var anchor =  document.createElement('a');
 anchor.href = url;
 return APPLICABLE_PROTOCOLS.includes(anchor.protocol);
}

Ensuite, si l'exemple peut agir sur l'onglet, initializePageAction() définit l'icône  pageAction (barre de navigation) et le titre de l'onglet pour utiliser les versions ‘off’ avant de rendre la pageAction visible :

function initializePageAction(tab) {
 
 if (protocolIsApplicable(tab.url)) {
   browser.pageAction.setIcon({tabId: tab.id, path: "icons/off.svg"});
   browser.pageAction.setTitle({tabId: tab.id, title: TITLE_APPLY});
   browser.pageAction.show(tab.id);
 }
}

Maintenant, un écouteur sur pageAction.onClicked attend que l'icône pageAction soit cliqué et appelle toggleCSS quand il l'est.

browser.pageAction.onClicked.addListener(toggleCSS);

toggleCSS() obtient le titre de la pageAction  puis prend l'action décrite :

  • Pour "Appliquer CSS”:
    • Basculer l'icône pageAction et le titre dans les versions “supprimer”.
    • Applique le CSS en utilisant tabs.insertCSS.
  • Pour “Supprimer CSS”:
    • Basculer l'icône pageAction et le titre dans les versions “apply”.
    • Supprime le CSS en utilisant tabs.removeCSS.
function toggleCSS(tab) {
 
 
 function gotTitle(title) {
 
    if (title === TITLE_APPLY) {
     browser.pageAction.setIcon({tabId: tab.id, path: "icons/on.svg"});
     browser.pageAction.setTitle({tabId: tab.id, title: TITLE_REMOVE});
     browser.tabs.insertCSS({code: CSS});
    } else {
     browser.pageAction.setIcon({tabId: tab.id, path: "icons/off.svg"});
     browser.pageAction.setTitle({tabId: tab.id, title: TITLE_APPLY});
     browser.tabs.removeCSS({code: CSS});
    }
 }
 
 var gettingTitle = browser.pageAction.getTitle({tabId: tab.id});
 
 gettingTitle.then(gotTitle);
}

Enfin, pour s'assurer que pageAction est valide après chaque mise à jour de l'onglet, un écouteur sur tabs.onUpdated appelle  initializePageAction() chaque fois que l'onglet est mis à jour pour vérifier que l'onglet utilise toujours un protocole auquel le CSS peut être appliqué.

browser.tabs.onUpdated.addListener((id, changeInfo, tab) => {
 
 initializePageAction(tab);
});

Quelques autres capacités intéressantes

Il existe deux autres fonctionnalités de l'API Tabs qui ne rentrent pas dans l'une des sections précédentes :

  • capturez le contenu de l'onglet visible avec tabs.captureVisibleTab.
  • détecter la langue principale du contenu dans un onglet en utilisant  tabs.detectLanguage, que vous pourriez utiliser, par exemple, pour faire correspondre la langue de l'interface utilisateur de votre extension avec celle de la page dans laquelle elle s'exécute.

Apprendre encore plus

Si vous voulez en savoir plus sur l'API Tabs, consultez le :

Étiquettes et contributeurs liés au document

Contributeurs à cette page : hellosct1
Dernière mise à jour par : hellosct1,