Une attaque de l'homme du milieu (Man-in-the-middle attack MitM) intercepte une communication entre deux systèmes. Par exemple, un routeur Wi-Fi peut être compromis.

En comparant cela au courrier physique : si vous échangez des lettres, le facteur peut intercepter chaque lettre que vous postez. Il l'ouvre, la lit, la modifie finalement, puis la reconditionne et seulement ensuite l'envoie à son destinataire initial. Celui-ci vous répond par lettre postée, et à nouveau, le facteur l'ouvre, la lit, la modifie éventuellement, la reconditionne et vous la remet. Vous ne savez pas qu'il y a un homme au milieu de votre canal de communication - le facteur est invisible pour vous et votre destinataire.

Dans le courrier physique et la communication en ligne, il est difficile de se défendre contre les attaques MitM. Quelques conseils :

  • Ne pas ignorer les avertissements de certificat. Vous pourriez être connecté à un serveur d'hameçonnage ou à un serveur imposteur.
  • Les sites sensibles sans cryptage HTTPS sur les réseaux Wi-Fi publics ne sont pas fiables.
  • Vérifiez "HTTPS" dans votre barre d'adresse et assurez-vous que le chiffrement est en place avant de vous connecter.

En apprendre plus

Étiquettes et contributeurs liés au document

Étiquettes : 
 Contributeurs à cette page : loella16
 Dernière mise à jour par : loella16,