CSP: script-src

La directive HTTP Content-Security-Policy (CSP) script-src spécifie les sources valides pour du code JavaScript. Cela inclut non seulement les URL chargées directement par les éléments <script>, mais aussi les scripts embarqués, les attributs de gestion d'évènements (onclick) et les feuilles de style XSLT pouvant déclencher l'exécution de scripts.

Version de CSP 1
Type de directive Fetch directive
default-src par défaut Oui, si cette directive est absente, l'agent utilisateur consultera la directive default-src

Syntaxe

Une ou plusieurs sources peuvent être autorisées pour cette directive :

Content-Security-Policy: script-src <source>;
Content-Security-Policy: script-src <source> <source>;

Sources

La <source> peut être une des suivantes :

<host-source>
Des hôtes Internet par leur nom de domaine ou adresse IP, aussi bien qu'un protocole et/ou un numéro de port. L'adresse du site peut inclure un caractère de remplacement optionnel (l'astérisque '*'), qui ne peut être utilisée que pour indiquer un sous-domaine ou que tous les ports existants sont des sources valides.
Examples:
  • http://*.example.com: correspondra à toutes les tentatives d'accès pour tous les sous-domaines de example.com via le protocole http:.
  • mail.example.com:443: correspondra à toutes les tentatives d'accès sur le port 443 de mail.example.com.
  • https://store.example.com: correspondra à toutes les tentatives d'accès à store.example.com via le protocole https:.
  • *.example.com: correspondra à toutes les tentatives d'accès pour tous les sous-domaines de example.com en utilisant le protocole courant.
<scheme-source>
Un protocole tel que http: ou https:. Les deux-points sont nécessaires. Contrairement à d'autres valeurs ci-bas, les guillemets ne devraient pas être employés. Vous pouvez aussi spécifier des schémas de données (quoi que ce ne soit pas recommandé).
  • data: permet aux URI data: d'être utilisées comme sources de contenu. Cette pratique manque de sécurité ; une personne malveillante peut aussi injecter des URI data: arbitraires. Utilisez cette valeur avec parcimonie certainement pas pour des scripts.
  • mediastream: permet aux URI mediastream: d'être utilisées comme source de contenu.
  • blob: permet aux URI blob: d'être utilisées comme source de contenu.
  • filesystem: Allows URI filesystem: d'être utilisées comme source de contenu.
'self'
Cette valeur fait référence au domaine dont est originaire le document protégé, y compris le protocole et le numéro de port. Vous devez mettre cette valeur entre guillemets. Certains navigateurs excluent spécifiquement les valeurs blob et filesystem des directives de source. Les sites nécessitant une permission pour ces types de contenu peuvent les spécifier en utilisant l'attribut Data.
'unsafe-eval'
Permet l'usage de la fonction eval() et de méthodes similaires pour créer du code à partir de chaines de caractères. Vous devez mettre cette valeur entre guillemets.
'unsafe-hashes'
Permet l'usage de certains écouteurs d'évènements par attributs. Si vous n'avez besoin que d'écouteurs d'évènements par attributs et non d'éléments <script> embarqués ou d'URL javascript:, cette valeur est plus sécurisée que unsafe-inline.
'unsafe-inline'
Permet l'usage de ressources embarquées, tels que des éléments <script> (sans src), d'URL javascript:, de gestionnaire d'évènement par attributs (on<eventName>), et d'éléments <style>. Vous devez mettre cette valeur entre guillemets.
'none'
Aucune source n'est admise. Vous devez mettre cette valeur entre guillemets.
'nonce-<base64-value>'
Une liste de permissions pour des scripts embarqués spécifiques en utilisant un nonce (number used once, nombre à usage unique) cryptographique. Le serveur doit générer un nonce à chaque fois qu'il transmet une réponse. Il est extrèmement important de fournir des nonces non prédictibles, puisque le contraire permettrait aisément de contourner la stratégie de sécurité. Voir inline script non fiables pour avoir un exemple. Spécifier un nonce implique que les navigateurs modernes ignoreront la valeur 'unsafe-inline', qui peut toutefois être laissée pour les anciens navigateurs ne supportant pas les nonces.
'<hash-algorithm>-<base64-value>'
Un hash sha256, sha384 ou sha512 d'un <script> ou d'un <style>. L'usage de cette source consiste en deux parties séparées par un tiret : l'algorithme de chiffrage utilisé pour générer le hash à gauche et le hash encodé en base 64 à droite. Lors de la génération du hash, il ne faut pas inclure les balises <script> or <style> et tenir compte de la casse et des caractères blancs (espaces, retours à la ligne, etc.). Voir inline script non fiables pour en avoir un exemple. En CSP 2.0, cette valeur ne s'applique qu'aux scripts embarqués. CSP 3.0 le permet aussi dans le cas de scripts externes.
'strict-dynamic'
La valeur strict-dynamic spécifie que la confiance explicitement donnée à un script de la page, par le biais d'un nonce ou d'un hash, doit être propagée à tous les scripts chargés par celui-ci. En conséquence, toute les valeurs telles que 'self' ou 'unsafe-inline' et listes de permissions sont ignorées. Voir script-src pour en avoir un exemple.
'report-sample'
Requiert qu'un échantillon du code violant la directive soit inclut dans le rapport envoyé.

Exemples

Cas de violation

Soit cet en-tête CSP :

Content-Security-Policy: script-src https://example.com/

Ces scripts seront bloqués et ne seront pas chargés ou exécutés :

<script src="https://not-example.com/js/library.js"></script>

Notez que les gestionnaires d'évènements par attributs sont aussi bloqués :

<button id="btn" onclick="doSomething()">

Vous devez les remplacer par des appels à la méthode addEventListener :

document.getElementById("btn").addEventListener('click', doSomething);

Scripts embarqués non fiables

Note : Bloquer les styles et scripts embarqués est l'une des stratégies de sécurité majeures que CSP propose. Toutefois, si vous en avez absolument besoin, il existe des mécanismes qui vous permettront de les autoriser.

Vous pouvez autoriser les scripts embarqués et les gestionnaires d'évènements par attributs en spécifiant la valeur 'unsafe-inline', des nonces ou des hashs correspondant au script.

Content-Security-Policy: script-src 'unsafe-inline';

Cette directive CSP autorisera tous les scripts <script> embarqués :

<script> 
  var inline = 1; 
</script>

Vous pouvez aussi utiliser un nonce pour autoriser spécifiquement certains éléments <script> embarqués :

Content-Security-Policy: script-src 'nonce-2726c7f26c'

Vous devrez alors définir ce nonce sur l'élément <script> :

<script nonce="2726c7f26c">
  var inline = 1;
</script>

Autrement, vous pouvez créer des hashs à partir de vos scripts. CSP accepte les algorithmes sha256, sha384 et sha512.

Content-Security-Policy: script-src 'sha256-B2yPHKaXnvFWtRChIbabYmUBFZdVfKKXHbWtWidDVF8='

Lors de la génération du hash, vous ne devez pas inclure les balises et tenir compte de la casse et des caractères blancs (espaces, retours à la ligne, etc.).

<script>var inline = 1;</script>

Expressions d'évaluation non fiables

La valeur 'unsafe-eval' contrôle différents méthodes qui créent du code JavaScript à partir de chaines de caractères. Si 'unsafe-eval' n'est pas spécifiée avec la directive script-src, ces méthodes seront bloquées et n'auront aucun effet :

strict-dynamic

La valeur 'strict-dynamic' spécifie que la confiance explicitement donnée à un script de la page, par le biais d'un nonce ou d'un hash, doit être propagée à tous les scripts chargés par celui-ci. En conséquence, toute liste de permissions ou expressions de sources telles que 'self' ou 'unsafe-inline' sont ignorées. Par exemple, une règle telle que script-src 'strict-dynamic' 'nonce-R4nd0m' https://whitelisted.com/ autoriserait le chargement de scripts comme <script nonce="R4nd0m" src="https://example.com/loader.js"> et s'appliquerait ensuite à tous les scripts chargés par loader.js, mais interdirait les scripts chargés depuis https://whitelisted.com/ à moins qu'ils soient accompagnés d'un nonce ou chargés depuis un script dont la source est de confiance.

script-src 'strict-dynamic' 'nonce-someNonce'

Ou

script-src 'strict-dynamic' 'sha256-base64EncodedHash'

Il est possible de déployer strict-dynamic de manière rétrocompatible, sans chercher à connaitre l'agent utilisateur. Cette directive :

script-src 'unsafe-inline' https: 'nonce-abcdefg' 'strict-dynamic'

fonctionnera comme 'unsafe-inline' https: pour les navigateurs supportant CSP1, https: 'nonce-abcdefg' pour ceux supportant CSP2 et comme 'nonce-abcdefg' 'strict-dynamic' pour ceux supportant CSP3.

Spécifications

Spécification Statut Commentaire
Content Security Policy Level 3
La définition de 'script-src' dans cette spécification.
Version de travail Inchangé.
Content Security Policy Level 2
La définition de 'script-src' dans cette spécification.
Recommendation Initial definition.

Compatibilité des navigateurs

Update compatibility data on GitHub
OrdinateurMobile
ChromeEdgeFirefoxInternet ExplorerOperaSafariWebview AndroidChrome pour AndroidFirefox pour AndroidOpera pour AndroidSafari sur iOSSamsung Internet
script-srcChrome Support complet 25Edge Support complet 14Firefox Support complet 23IE Aucun support NonOpera Support complet 15Safari Support complet 7WebView Android Support complet OuiChrome Android Support complet OuiFirefox Android Support complet 23Opera Android ? Safari iOS Support complet 7Samsung Internet Android Support complet Oui
With external scriptsChrome Support complet 59Edge Support complet ≤79Firefox ? IE Aucun support NonOpera ? Safari ? WebView Android Support complet 59Chrome Android Support complet 59Firefox Android ? Opera Android ? Safari iOS ? Samsung Internet Android Support complet 7.0

Légende

Support complet  
Support complet
Aucun support  
Aucun support
Compatibilité inconnue  
Compatibilité inconnue

Voir aussi