performance.mark()

La méthode mark() crée un timestamp dans le tampon d'entrée de performance du navigateur avec le nom donné en argument.

L'horodatage ainsi défini par l'application peut être récupéré par l'une des méthodes getEntries*() de l'interface Performance (getEntries(), getEntriesByName() ou getEntriesByType()).

La méthode mark() stocke ses données en interne sous la forme d'objets PerformanceEntry.

Note :

Cette fonctionnalité est disponible via les Web Workers.

Syntaxe

  performance.mark(name);

Arguments

name
Une chaîne de caractères (DOMString) représentant le nom du marqueur. Si le nom donné à cette méthode existe déjà dans l'interface PerformanceTiming, une exception SyntaxError est levée.

Valeur de retour

Aucune.

>

Exemple

L'exemple suivant montre comment utiliser mark() pour créer et récupérer des entrées PerformanceMark.

// Crée un ensemble de marqueurs.
performance.mark("squirrel");
performance.mark("squirrel");
performance.mark("monkey");
performance.mark("monkey");
performance.mark("dog");
performance.mark("dog");

// Obtient toutes les entrées de PerformanceMark.
const allEntries = performance.getEntriesByType("mark");
console.log(allEntries.length);
// 6

// Obtient toutes les entrées "monkey" de PerformanceMark.
const monkeyEntries = performance.getEntriesByName("monkey");
console.log(monkeyEntries.length);
// 2

// Efface tous les marqueurs.
performance.clearMarks();

Spécifications

Spécification Statut Commentaire
User Timing Level 2
La définition de 'mark()' dans cette spécification.
Version de travail Clarification du modèle de traitement mark().
User Timing
La définition de 'mark()' dans cette spécification.
Recommendation Définition initiale.

Compatibilité des navigateurs

BCD tables only load in the browser