mozilla
Vos résultats de recherche

    Utilisation de l'interface JavaScript de Mozilla pour les transformations XSL

    Ce document décrit l'interface JavaScript pour le moteur de traitement XSLT (TransforMiiX) de Mozilla 1.2 et supérieur.

    Création de XSLTProcessor

    Pour commencer, nous avons besoin de créer un objet XSLTProcessor :

    var processor = new XSLTProcessor();
    

    Spécification de la feuille de style

    Avant d'utiliser cet objet, nous devons importer une feuille de style avec la fonction importStylesheet(). Elle a un unique paramètre, qui est le nœud DOM de la feuille de style XSLT à importer — remarquez que l'importation est directe, ce qui signifie que si nous modifions la feuille de style DOM après son importation, cela sera reflété lors du traitement. Il est cependant conseillé d'utiliser les paramètres de feuille de style plutôt que de modifier le DOM. C'est généralement plus facile et on obtient de meilleures performances.

    var testTransform = document.implementation.createDocument("", "test", null);
    // juste un exemple pour obtenir une transformation dans un script étant donné que
    // la fonction DOM XMLDocument.load est asynchrone, donc tout le traitement se fait
    // dans le gestionnaire onload
    testTransform.addEventListener("load", onload, false);
    testTransform.load("test-transform.xml");
    function onload() {
      processor.importStylesheet(testTransform);
    }
    

    importStylesheet requiert un argument, un nœud DOM. Si ce nœud est un nœud de document, nous pouvons passer par une transformation XSL ou une transformation littérale d'élément résultant, autrement il devra être un élément <tt>xsl:stylesheet</tt> ou <tt>xsl:transform</tt>.

    Transformation du document

    Nous pouvons utiliser les méthodes transformToDocument() ou transformToFragment() pour transformer un document à l'aide de la feuille de style spécifiée.

    transformToDocument

    transformToDocument() prend un argument, le nœud source à transformer, et retourne un nouveau Document DOM avec les résultats de la transformation :

    var newDocument = processor.transformToDocument(domToBeTransformed);
    

    L'objet résultant est un HTMLDocument si la méthode de sortie de la feuille de style est <tt>html</tt>, un XMLDocument pour <tt>xml</tt>, et pour la méthode de sortie <tt>text</tt> un XMLDocument avec uniquement un élément racine <transformiix:result> avec le texte comme descendant.

    transformToFragment

    Nous pouvons également utiliser transformToFragment() qui retournera un nœud DocumentFragment DOM. C'est très efficace car l'adjonction d'un fragment à un autre nœud adjoint de façon transparente tous les descendants de ce fragment, et le fragment lui-même n'est pas fusionné. Les fragment sont donc utiles pour déplacer les nœuds et les stocker sans les éléments inutiles d'un objet document entier.

    transformToFragment prend deux arguments : le document source à transformer (comme ci-dessus) et un objet Document qui possèdera le fragment (tous les fragments doivent être possédés par un document).

    var ownerDocument = document.implementation.createDocument("", "test", null);
    var newFragment = processor.transformToFragment(domToBeTransformed, ownerDocument);
    

    transformToFragment ne produira que des objets HTML DOM que si le propriétaire du document est lui-même un HTMLDocument, ou si la méthode de sortie de la feuille de style est <tt>HTML</tt>. Il ne produira pas un objet HTML DOM si seul l'élément de haut niveau du résultat est <html> car transformToFragment est rarement utilisé pour créer cet élément. Si nous voulons annuler cela, nous pouvons définir la méthode de sortie normale par le moyen standard.

    Définition des paramètres

    Nous pouvons contrôler les paramètres de la feuille de style à l'aide des méthodes setParameter, getParameter et removeParameter. Elles nécessitent une URI d'espace de nommage et un nom local qui seront les deux premiers paramètres, setParameter sera un troisième paramètres — la valeur de ce dernier paramètre étant à définir.

    Réinitialisation

    L'objet XSLTProcessor implémente également une méthode reset() qui peut être utilisée pour supprimer toutes les feuilles de style et tous les paramètres puis ramener le processeur dans son état initial. Cette méthode est implémentée dans Mozilla 1.3 et supérieurs.

    Ressources

    Informations sur le document original

    • Auteur(s) : Mike Hearn
    • Dernière mise à jour : 21 décembre 2005
    • Copyright: Copyright © Mike Hearn

    Interwiki Languages Links

     

    Étiquettes et contributeurs liés au document

    Étiquettes : 
    Contributors to this page: BenoitL, Fredchat, teoli, Mgjbot
    Dernière mise à jour par : teoli,