Join MDN and developers like you at Mozilla's View Source conference, 12-14 September in Berlin, Germany. Learn more at https://viewsourceconf.org

Les objets globaux Array sont des constructeurs pour tableaux, qui sont des objets de haut-niveau (en termes de complexité homme-machine) et qui sont semblables à des listes.

Syntaxe

[element0, element1, ..., elementN]
new Array(element0, element1[, ...[, elementN]])
new Array(arrayLength)
element0, element1, ..., elementN
Un tableau est initialisé avec les éléments donnés, sauf dans le cas où un argument seul est passé au constructeur Array et que l'argument est un nombre. (Voir ci-après.) Notez que ce cas spécial s'applique aux tableaux créés avec le constructeur Array, pas avec des tableaux créés avec des littéraux qui utilisent les crochets.
arrayLength
Si le premier argument passé au constructeur Array est un entier entre 0 et 232-1 (inclus), un nouveau tableau sera créé avec ce nombre d'éléments. Si l'argument est un autre nombre, une exception RangeError sera levée.

Description

Les tableaux JavaScript sont des objets semblables à une liste et possèdent plusieurs méthodes incorporées pour exécuter des opérations de parcours et de modification. Ni la taille d'un tableau ni les types de ses éléments n'est fixé. Puisque la dimension d'un tableau peut augmenter ou diminuer à tout moment, les tableaux ne sont pas garantis d'être compacts. En général, cela permet de couvrir plusieurs cas pratiques. En revanche si cette compacité est nécessaire pour votre cas d'utilisation, vous pourriez envisager d'utiliser les tableaux typés.

Notez que vous ne devriez pas considérer un tableau comme un tableau associatif (en anglais). Vous pouvez utiliser des objets classiques à la place pour obtenir ce comportements (cette approche n'est pas sans inconvénient non plus, mais c'est la plus pertinente). Voir le billet sur les dictionnaires légers en JavaScript avec des clés arbitraires par exemple.

Accéder aux éléments d'un tableau

Les tableaux sont indicés à partir de zéro ; le premier élément d'un tableau a 0 pour indice, et la position du dernier élément est donnée par length moins 1.

var arr = ["le premier élément", "le second élément"];  
console.log(arr[0]);             // affiche "le premier élément"    
console.log(arr[1]);             // affiche "le second élément"  
console.log(arr[arr.length - 1]);// affiche "le second élément"

Les éléments d'un tableau sont simplement des propriétés d'objets. Cependant, le code suivant renverra une erreur car le nom de la propriété utilise est invalide :

console.log(arr.0); // erreur de syntaxe

Ce comportement est tout à fait normal. En effet, il n'est pas possible d'accéder aux propriétés dont le nom commence par un chiffre avec cette notation (le point). Il est nécessaire d'utiliser la syntaxe avec les crochets pour accéder à ces propriétés. Ainsi, si pour un objet quelconque, on avait une propriété nommée '3d', on ne pourra y faire référence qu'en utilisant les crochets. Ainsi :

var années = [1950, 1960, 1970, 1980, 1990, 2000, 2010];
console.log(années.0);  // erreur de syntaxe
console.log(années[0]); // fonctionne correctement     
renderer.3d.setTexture(model, "personnage.png");   // erreur de syntaxe
renderer["3d"].setTexture(model, "personnage.png");// fonctionne correctement 

Dans cet exemple, on utilise des doubles quotes autour de 3d. On peut aussi utiliser les doubles quotes pour accéder aux éléments d'un tableau (ex. : années["2"] au lieu de années[2]), mais ce n'est pas obligatoire. Dans l'instruction années[2], le nombre sera converti en une chaîne de caractères par le moteur JavaScript. Pour cette raison, si on utilise les noms de propriété "2" et "02", on fera référence à deux propriétés différentes, le fragment de code suivant renvoie donc true:

console.log(années["2"] != années["02"]); 

De façon semblable, les propriétés nommées avec des mots-clés réservés ne peuvent être consultées qu'en utilisant la syntaxe avec crochets :

var promise = {
  'var' : 'text',
  'array': [1, 2, 3, 4]
};

console.log(promise['array']);

Note spécifique à Firefox : Depuis Firefox 40.0a2, il est possible d'utiliser la notation avec le point pour accéder aux propriétés dont les noms ne sont pas des identifiants valides.

Relation entre length et les propriétés numériques

La propriété length d'un tableau est liée aux propriétés numériques du tableau. Lorsqu'elles sont utilisées, plusieurs méthodes natives utilisent cette propriété : join, slice, indexOf, etc. D'autres méthodes comme push et splice modifient le tableau et la propriété length.

var fruits = [];  
fruits.push("banane", "pomme", "pêche");  
      
console.log(fruits.length); // 3

Lorsqu'on définit une nouvelle propriété numérique pour un tableau, que l'index utilisé est valide et que celui-ci est dehors des limites actuelles du tableau, le moteur JavaScript mettra à jour la propriété length :

fruits[5] = "mangue";  
console.log(fruits[5]);  // "mangue"
console.log(Object.keys(fruits)); // ['0', '1', '2', '5'] 
console.log(fruits.length); // 6 

On peut également modifier la propriété directement (cela n'ajoutera pas de nouveaux éléments) :

fruits.length = 10;  
console.log(Object.keys(fruits)); // ['0', '1', '2', '5']         
console.log(fruits.length);  // 10

En revanche, si on diminue la valeur de length, cela supprimera des éléments :

fruits.length = 2;
console.log(Object.keys(fruits)); // ['0', '1']
console.log(fruits.length); // 2

Pour plus d'informations sur le comportement de cette propriété, voir la page Array.length.

Création d'un tableau utilisant le résultat d'une correspondance

Le résultat d'une correspondance entre une expression rationnelle et une chaîne peut créer un tableau. Ce tableau possède des propriétés et des éléments qui fournissent des informations sur cette correspondance. Il est possible d'obtenir un tableau grâce aux méthodes RegExp.prototype.exec, String.match, and String.replace. Pour mieux comprendre le fonctionnement de ces propriétés et de ces éléments, on pourra utiliser l'exemple et le tableau qui suivent :

var maRegexp = /d(b+)(d)/i;
var monTableau = maRegexp.exec("cdbBdbsbz");

Les propriétés et les éléments retournés depuis cette correspondance sont les suivants :

Propriété/Élément Description Exemple
input Une propriété en lecture seule qui reflète la chaîne originale sur laquelle l'expression rationnelle a été appliquée. cdbBdbsbz
index Une propriété en lecture seule qui est l'indice de la correspondance dans la chaîne (les indices commencent à 0) 1
[0] Une propriété en lecture seule qui spécifie les derniers caractères correspondants. dbBd
[1], ...[n] Des éléments en lecture seul qui spécifient les correspondances de chaînes entre parenthèse, s'ils sont inclus dans une expression régulière. Le nombre de chaînes possibles est illimité. [1]: bB
[2]: d

Propriétés

Array.length
La propriété de longueur pour le constructeur Array, elle vaut 1.
get Array[@@species]
La fonction de construction utilisée pour créer les objets dérivés.
Array.prototype
Cette propriété permet d'ajouter des propriétés à tous les tableaux.

Méthodes

Array.from()
Cette méthode permet de créer une nouvelle instance d'Array à partir d'un objet semblable à un tableau ou d'un itérable.
Array.isArray()
Cette méthode renvoie true si la variable est un tableau, false sinon.
Array.of()
Cette mtéhode permet de créer une nouvelle instance d'Array à partir d'un nombre variable d'arguments (peu importe la quantité ou le type des arguments utilsés).

Instances d'Array

Toutes les instances d'Array héritent de Array.prototype. Le prototype du constructeur Array peut être modifié afin d'affecter l'ensemble des instances grâce à l'héritage.

Les propriétés

Les méthodes

Les mutateurs

Ces méthodes modifient le tableau :

Array.prototype.copyWithin()
Cette méthode copie une série d'éléments de tableau dans le tableau.
Array.prototype.fill()
Cette méthode remplie tous les éléments d'un tableau avec une même valeur, éventuellement entre un indice de début et un indice de fin.
Array.prototype.pop()
Cette méthode supprime le dernier élément d'un tableau et retourne cet élément.
Array.prototype.push()
Cette méthode ajoute un ou plusieurs éléments à la fin d'un tableau et retourne la nouvelle longueur du tableau.
Array.prototype.reverse()
Cette méthode renverse l'ordre des éléments d'un tableau - le premier élément devient le dernier, et le dernier devient le premier. Le tableau est modifié par cette méthode.
Array.prototype.shift()
Cette méthode supprime le premier élément d'un tableau et retourne cet élément.
Array.prototype.sort()
Cette méthode trie en place les éléments d'un tableau et retourne le tableau.
Array.prototype.splice()
Cette méthode permet d'ajouter ou de retirer des éléments d'un tableau.
Array.prototype.unshift()
Cette méthode permet d'ajouter un ou plusieurs éléments au début d'un tableau et renvoie la nouvelle longueur du tableau.

Les accesseurs

Ces méthodes ne modifient pas l'état du tableau et en retournent une représentation.

Array.prototype.concat()
Cette méthode renvoie un nouveau tableau constitué de ce tableau concaténé avec un ou plusieurs autre(s) tableau(x) et/ou valeur(s).
Array.prototype.includes()
Cette méthode détermine si le tableau contient ou non un certain élément. Elle renvoie true ou false selon le cas de figure.
Array.prototype.join()
Cette méthode concatène tous les éléments d'un tableau en une chaîne de caractère.
Array.prototype.slice()
Cette méthode extrait une portion d'un tableau pour retourner un nouveau tableau constitué de ces éléments.
Array.prototype.toSource()
Cette méthode renvoie la représentation littérale du tableau spécifié ; vous pouvez utiliser cette valeur pour créer un nouveau tableau. Elle surcharge la méthode Object.prototype.toSource().
Array.prototype.toString()
Cette méthode renvoie une chaîne de caractères représentant le tableau et ses éléments. Elle surcharge la méthode Object.prototype.toString().
Array.prototype.toLocaleString()
Cette méthode retourne une chaîne de caractères représentant le tableau et ses éléments en tenant compte de la locale. Elle surcharge la méthode Object.prototype.toLocaleString().
Array.prototype.indexOf()
Cette méthode retourne le premier (plus petit) index d'un élément égal à la valeur passée en paramètre à l'intérieur du tableau, ou -1 si aucun n'a été trouvé.
Array.prototype.lastIndexOf()
Cette méthode retourne le dernier (plus grand) index d'un élément égal à la valeur passée en paramètre à l'intérieur du tableau, ou -1 si aucun n'a été trouvé.

Les méthodes d'itération

Les méthodes génériques de manipulation de tableaux

Attention : Ces méthodes génériques ne sont pas standard. Elles sont dépréciées et seront retirées dans un avenir proche. Celles-ci ne peuvent être utilisées sur tous les navigateurs. Toutefois, il existe un shim disponible sur GitHub.

Parfois, on peut vouloir appliquer des méthodes pour les tableaux sur des chaînes ou d'autres objets semblables aux tableaux (ex. : l'objet arguments). Une chaîne sera donc traitée comme un tableau de caractères. Ainsi, si on souhaite vérifier que chaque caractère d'une chaîne str est bien une lettre comprise entre 'a' et 'z', on pourra utiliser :

function estUneLettre(caractère) {
  return caractère >= 'a' && caractère <= 'z';
}

if (Array.prototype.every.call(str, estUneLettre)) {
  console.log("La chaîne '" + str + "' ne contient que des lettres entre a et z!");
}

Cette notation étant plutôt verbeuse, une notation raccourcie a été introduite avec JavaScript 1.6 :

if (Array.every(str,estUneLettre)) {
  console.log("La chaîne '" + str + "' ne contient que des lettres entre a et z !");
}

Des méthodes génériques sont également disponibles pour les String.

Ces fonctions ne sont pas standards (elles ne font pas partie d'ECMAScript, il est possible d'utiliser Array.prototype.from() pour parvenir au même effet), voici un fragment d'émulation (shim) qui permet de les utiliser dans les différents navigateurs :

// Assumes Array extras already present (one may use polyfills for these as well)
(function() {
  'use strict';

  var i,
    // We could also build the array of methods with the following, but the
    //   getOwnPropertyNames() method is non-shimable:
    // Object.getOwnPropertyNames(Array).filter(function(methodName) {
    //   return typeof Array[methodName] === 'function'
    // });
    methods = [
      'join', 'reverse', 'sort', 'push', 'pop', 'shift', 'unshift',
      'splice', 'concat', 'slice', 'indexOf', 'lastIndexOf',
      'forEach', 'map', 'reduce', 'reduceRight', 'filter',
      'some', 'every' 'find', 'findIndex', 'entries', 'keys',
      'values', 'copyWithin', 'includes'
    ],
    methodCount = methods.length,
    assignArrayGeneric = function(methodName) {
      if (!Array[methodName]) {
        var method = Array.prototype[methodName];
        if (typeof method === 'function') {
          Array[methodName] = function() {
            return method.call.apply(method, arguments);
          };
        }
      }
    };

  for (i = 0; i < methodCount; i++) {
    assignArrayGeneric(methods[i]);
  }
}());

Voir aussi la méthode Array.from introduite avec ECMAScript 6.

Exemples

Créer un tableau

Dans l'exemple suivant, on crée un tableau tableauMsg, d'une longueur nulle. Ensuite, on lui affecte des valeurs pour tableauMsg[0] et tableauMsg[99], ce qui aura pour effet de modifier la propriété length (qui vaudra alors 100).

var tableauMsg = [];
tableauMsg[0] = 'Coucou';
tableauMsg[99] = 'monde';

if (tableauMsg.length === 100) {
  console.log('La longueur du tableau vaut 100.');
}

Créer un tableau à deux dimensions

Dans l'exemple qui suit, on crée un plateau d'échec grâce à un tableau de chaînes de caractères sur deux dimensions. Le premier mouvement est effectué en copiant 'p' de (6,4) vers (4,4). La position anciennement occupée par le pion (6,4) devient vide.

var plateau = [ 
  ['T','C','F','R','K','F','C','T'],
  ['P','P','P','P','P','P','P','P'],
  [' ',' ',' ',' ',' ',' ',' ',' '],
  [' ',' ',' ',' ',' ',' ',' ',' '],
  [' ',' ',' ',' ',' ',' ',' ',' '],
  [' ',' ',' ',' ',' ',' ',' ',' '],
  ['p','p','p','p','p','p','p','p'],
  ['t','c','f','k','r','f','c','t'] ];

console.log(plateau.join('\n') + '\n\n');

// On déplace le pion de deux cases en avant 2
plateau[4][4] = plateau[6][4];
plateau[6][4] = ' ';
console.log(plateau.join('\n'));

Voici le résultat affiché :

T,C,F,R,K,F,C,T
P,P,P,P,P,P,P,P
 , , , , , , , 
 , , , , , , , 
 , , , , , , , 
 , , , , , , , 
p,p,p,p,p,p,p,p
t,c,f,k,r,f,c,t

T,C,F,R,K,F,C,T
P,P,P,P,P,P,P,P
 , , , , , , , 
 , , , , , , , 
 , , , ,p, , , 
 , , , , , , , 
p,p,p,p, ,p,p,p
t,c,f,k,r,f,c,t

Spécifications

Spécification Statut Commentaires
ECMAScript 1st Edition (ECMA-262) Standard Définition initiale
ECMAScript 5.1 (ECMA-262)
La définition de 'Array' dans cette spécification.
Standard Ajout de nouvelles méthodes : Array.isArray, indexOf, lastIndexOf, every, some, forEach, map, filter, reduce, reduceRight
ECMAScript 2015 (6th Edition, ECMA-262)
La définition de 'Array' dans cette spécification.
Standard Ajout de nouvelles méthodes : Array.from, Array.of, find, findIndex, fill, copyWithin
ECMAScript 2017 Draft (ECMA-262)
La définition de 'Array' dans cette spécification.
Projet Ajout de la méthode Array.prototype.includes().

Compatibilité des navigateurs

Fonctionnalité Chrome Firefox (Gecko) Internet Explorer Opera Safari
Support simple (Oui) (Oui) (Oui) (Oui) (Oui)
Fonctionnalité Android Chrome pour Android Firefox Mobile (Gecko) IE Mobile Opera Mobile Safari Mobile
Support simple (Oui) (Oui) (Oui) (Oui) (Oui) (Oui)

Voir aussi

Étiquettes et contributeurs liés au document

Étiquettes : 
 Dernière mise à jour par : SphinxKnight,