Intl.DateTimeFormat.prototype.formatToParts()

Cette fonction est expérimentale
Puisque cette fonction est toujours en développement dans certains navigateurs, veuillez consulter le tableau de compatibilité pour les préfixes à utiliser selon les navigateurs.
Il convient de noter qu'une fonctionnalité expérimentale peut voir sa syntaxe ou son comportement modifié dans le futur en fonction des évolutions de la spécification.

La méthode Intl.DateTimeFormat.prototype.formatToParts() permet de mettre en forme des chaînes de caractères avec des informations temporelles selon la locale utilisée.

Syntaxe

Intl.DateTimeFormat.prototype.formatToParts(date)

Paramètres

date Facultatif
La date qu'on souhaite mettre en forme.

Valeur de retour

Un tableau (Array) d'objets qui contiennent les composants de la date mis en forme.

Description

La méthode formatToParts() est utile lorsqu'on souhaite mettre en forme des dates de façon personnalisée. Elle renvoie un tableau d'objets qui contiennent les fragments spécifiques à la locale, à partir desquels on peut construire des chaînes tout en conservant les parties spécifique à la locale. La structure de l'objet renvoyé par la méthode est semblable à celle-ci :

[
  { type: "day", value: "17" },
  { type: "weekday", value "Monday" }
]

Les types possibles sont :

day
La chaîne utilisée pour désigner le jour, par exemple "17".
dayPeriod
La chaîne utilisée pour désigner le moment de la journée, par exemple "AM" (qui désigne la matinée, avant midi) ou "PM" (qui désigne l'après-midi).
era
La chaîne utilisée pour l'ère (par exemple "BC" ou "AD").
hour
La chaîne utilisée pour l'heure (par exemple "3" or "03").
literal
La chaîne utilisée pour séparée le jour de l'heure (par exemple " : , / ").
minute
La chaîne utilisée pour les minutes (par exemple "00").
month
La chaîne utilisée pour le mois (par exemple "12").
second
La chaîne utilisée pour les secondes (par exemple "02").
timeZoneName
La chaîne utilisée pour désigner le fuseau horaire (par exemple "UTC").
weekday
La chaîne de caractères utilisée pour le jour de la semaine, par exemple "M", "Monday" ou "Montag".
year
La chaîne utilisée pour désigner l'année (par exemple "2012" ou "96").

Exemples

DateTimeFormat produit des chaînes localisées opaques qui ne peuvent pas être manipulées directement :

var date = Date.UTC(2012, 11, 17, 3, 0, 42);

var formatter = new Intl.DateTimeFormat("en-us", {
  weekday: 'long',
  year: 'numeric',
  month: 'numeric',
  day: 'numeric',
  hour: 'numeric',
  minute: 'numeric',
  second: 'numeric',
  hour12: true,
  timeZone: "UTC"
});

formatter.format(date);
// "Monday, 12/17/2012, 3:00:42 AM"

Cependant, pour de nombreuses interfaces utilisateur, on peut vouloir personnaliser la mise en forme de cette chaîne de caractères. La méthode formatToParts permet une mise en forme dans le souci de la locale en manipulant les différentes composantes :

formatter.formatToParts(date);

// return value: 
[ 
  { type: 'weekday',   value: 'Monday' }, 
  { type: 'separator', value: ', '     }, 
  { type: 'month',     value: '12'     }, 
  { type: 'literal', value: '/'      }, 
  { type: 'day',       value: '17'     }, 
  { type: 'literal', value: '/'      }, 
  { type: 'year',      value: '2012'   }, 
  { type: 'literal', value: ', '     }, 
  { type: 'hour',      value: '3'      }, 
  { type: 'literal', value: ':'      }, 
  { type: 'minute',    value: '00'     }, 
  { type: 'literal', value: ':'      }, 
  { type: 'second',    value: '42'     }, 
  { type: 'literal', value: ' '      }, 
  { type: 'dayPeriod', value: 'AM'     } 
]

L'information étant décomposée, on peut alors la mettre en forme et la recomposée de façon adaptée :

var dateString = formatter.formatToParts(date).map(({type, value}) => { 
  switch (type) {
    case 'dayPeriod': return `<strong>${value}</strong>`; 
    default : return value; 
  } 
}).reduce((string, part) => string + part);

console.log(formatter.format(date));
// "Monday, 12/17/2012, 3:00:42 AM"

console.log(dateString);
// "Monday, 12/17/2012, 3:00:42 <strong>AM</strong>"

Prothèse d'émulation (polyfill)

Une prothèse de cette fonctionnalité est disponible sur le dépôt décrivant la proposition de fonctionnalité.

Spécifications

Spécification État Commentaires
ECMAScript Internationalization API 4.0 (ECMA-402)
La définition de 'Intl.DateTimeFormat.prototype.formatToParts' dans cette spécification.
Projet Définition initiale.

Compatibilité des navigateurs

Fonctionnalité Chrome Firefox (Gecko) Internet Explorer Opera Safari (WebKit)
Support simple Pas de support[1] 51.0 (51.0)[2] Pas de support Pas de support Pas de support
Fonctionnalité Android Chrome pour Android Firefox Mobile (Gecko) IE Phone Opera Mobile Safari Mobile
Support simple Pas de support Pas de support 51.0 (51.0)[3] Pas de support Pas de support Pas de support

[1] Cette méthode est implementée à partir de Chrome 55 via l'option --datetime-format-to-parts à utiliser en ligne de commande (cf. le bug V8 n°5244).

[2] Cette méthode a été implémentée avec Gecko 51 (Firefox 51.0 / Thunderbird 51.0 / SeaMonkey 2.48) (cf. bug 1216150).

[3] À partir de Gecko 46 (Firefox 46.0 / Thunderbird 46.0 / SeaMonkey 2.43), cette méthode était auparavant uniquement exposée aux application du système B2G. Elle a été activée pour le contenu web avec Gecko 51 (Firefox 51.0 / Thunderbird 51.0 / SeaMonkey 2.48) (cf. bug 1289340.

Voir aussi

Étiquettes et contributeurs liés au document

 Contributeurs à cette page : SphinxKnight
 Dernière mise à jour par : SphinxKnight,