patch

 

patch

Met à jour un composant existant.

Méthode de

Objet Install

Syntaxe

int patch (
   Chaîne registryName,
   Chaîne xpiSourcePath,
   Objet localDirSpec,
   Chaîne relativeLocalPath);
int patch (
   Chaîne registryName,
   InstallVersion version,
   Chaîne xpiSourcePath,
   Objet localDirSpec,
   Chaîne relativeLocalPath);
int patch (
   Chaîne registryName,
   Chaîne version,
   Chaîne xpiSourcePath,
   Objet localDirSpec,
   Chaîne relativeLocalPath);

Paramètres

La méthode patch a les paramètres suivants :

registryName
Le chemin dans la Client Version Registry du composant à patcher. Ce paramètre peut être un chemin absolu, tel que /royalairways/RoyalSW/executable ou un chemin relatif, tel que executable.
Généralement, les chemins absolus ne sont utilisés que pour les composants partagés, ou ceux qui proviennent d'un autre éditeur, tel que /Microsoft/shared/msvcrt40.dll.
Généralement, les chemins relatifs sont relatifs au chemin principal spécifié dans la méthode initInstall. Ce paramètre peut également être vide, auquel cas le paramètre xpiSourcePath est utilisé comme un chemin relatif.
Le chemin du registre n'est pas l'emplacement du logiciel sur le disque local, il correspond à l'emplacement des informations concernant le logiciel dans la Client Version Registry .
version
Un objet InstallVersion ou une Chaîne comportant jusqu'à quatre nombres entiers délimités par des points, tel que "1.17.1999.1517". Pour les variantes de cette méthode sans argument version, la valeur de initInstall sera utilisée.
xpiSourcePath
Une chaîne spécifiant l'emplacement des différents fichiers contenus dans l'archive <tt>xpi</tt>.
localDirSpec
Un objet représentant le répertoire où se trouve le sous-composant à patcher. Cet objet est créé en passant un chaîne représentant le répertoire à la méthode getFolder.
relativeLocalPath
Un chemin relatif vers le paramètre localDirSpec qui identifie le sous-composant à patcher. Il faut toujours utiliser des barres obliques (/) dans ce chemin, sans considération pour les conventions du système d'exploitation. Si ce paramètre est blanc ou NULL, xpiSourcePath est utilisé.

Retour

Un nombre entier correspondant à un code d'erreur. Pour la liste complète des valeurs possibles, voir Codes retournés.

Description

La méthode patch met à jour un composant en appliquant un ensemble de différences entre les deux versions connues. L'ensemble des différences est au format GDIFF et est créé à l'aide de l'utilitaire NSDiff.

Un patch ne peut être appliqué qu'entre deux versions connues. Si la version existante du fichier ne correspond pas à la somme de contrôle stockée dans le fichier GDIFF, patch retourne une erreur sans appliquer le patch.

Après avoir appliqué les différences, la méthode patch compare la somme de vérification ( checksum en anglais) du fichier résultant par rapport à celle stockée dans le fichier GDIFF. Si les sommes ne correspondent pas, la version originale du fichier est préservée, la version patchée est supprimée et un code d'erreur est retourné.

Tout processus d'installation unique peut appliquer plusieurs patches sur un même fichier. Si la méthode performInstall indique qu'un redémarrage est nécessaire, patch peut ne pas fonctionner dans le processus XPInstall en cours jusqu'à ce qu'un redémarrage soit exécuté.

Interwiki Language Links

Étiquettes et contributeurs liés au document

 Contributeurs à cette page : teoli, Kyodev, Fredchat
 Dernière mise à jour par : teoli,