Command Line Options

Cet article nécessite une relecture technique. Voici comment vous pouvez aider.

Cet article nécessite une relecture rédactionnelle. Voici comment vous pouvez aider.

Les options de ligne de commande sont utilisées servent à spécifier le démarrage des applications Mozilla. Par exemple, vous pouvez utilisez une option pour outrepasser le gestionnaire de profil et ouvrir un profil spécifique (si vous en avez plusieurs). Vous pouvez aussi contrôler comment les applications Mozilla s'ouvrent, quels composants sont lancés au démarrage et ce qu'ils font à leur ouverture. Cette page décrit les options les plus courantes et comment les utiliser.

Règles de syntaxe

Commençons par décrire les règles syntaxiques applicables à toutes les options.

  • les paramètres d'option contenant des espaces doivent être encadrés par des guillemets anglais, par exemple : "Utilisateur Lambda" ;
  • les options ne sont pas sensibles à la casse ;
  • les paramètres d'option, exceptés les noms de profils, ne sont pas sensibles à la casse ;
  • les options et leurs paramètres sont séparés par des espaces ;
  • le paramètre de l'option compose est constitué d'options de message, qui suivent la syntaxe champ=valeur, par exemple :
    • to=foo@nowhere.net
    • subject=cool page
    • attachment=www.mozilla.org
    • attachment='file:///c:/test.txt'
    • body=check this page
  • les options de message sont séparées par des virgules (,), par exemple : "to=foo@nowhere.net,subject=cool page". Les virgules de séparation ne doivent pas être suivies ni précédées d'espaces. Pour assigner plusieurs valeurs à un champ, encadrez les valeurs par des apostrophes ('), par exemple : "to='foo@nowhere.net,foo@foo.de',subject=cool page" .

Utilisation des options de ligne de commande

Les options sont entrées après la commande servant à lancer l'application. Certaines options sont suivies de paramètres. Certaines options peuvent être abrégées. Par exemple, l'option "-editor" peut être abrégée en "-edit". Quand une abréviation est disponible, elle est décrite avec l'option. De même pour le cas des paramètres qui dans certains cas doivent être encadrés par des guillemets anglais ("). De multiples options de ligne de commande peuvent être spécifiées. En général, la syntaxe est comme suit :

application -option -option "paramètre" -option paramètre

Exemples

Les exemples qui suivent montrent l'usage de l'option "-ProfileManager", qui ouvre le gestionnaire de profils avant de démarrer Firefox ou Thunderbird :

Windows

Sélectionner « Exécuter » depuis le « Menu démarrer ». Puis taper :

firefox -ProfileManager

Mac OS X

Aller à « Applications > Utilitaires > Ouvrir un terminal » et taper :

cd /Applications/Firefox.app/Contents/MacOS
./firefox -ProfileManager

Linux

Ouvrir un terminal (invite de commandes) et taper :

cd Thunderbird installation directory
./thunderbird -ProfileManager

L'exemple ci-dessus appelle l'option "-ProfileManager" pour Mozilla Thunderbird.

Profil utilisateur

-CreateProfile profile_name

Créer un nouveau profil dans le dossier par défaut sans démarrer l'application. Le profil s'appellera  profile_name dans le gestionnaire de profils. profile_name ne doit pas contenir d'espaces ( ). Pour utiliser cela correctement, aucune partie de l'application ne doit être en cours d'exécution, ou alors l'option -no-remote doit être utilisée.

firefox -CreateProfile JoelUser

-CreateProfile "profile_name profile_dir"

Créer un nouveau profil dans le dossier profile_dir sans démarrer l'application. Le profil s'appellera  profile_name dans le gestionnaire de profils. Attention : profile_name et profile_dir sont encadrés ensemble par des guillemets anglais et sont séparés par une seul espace (comme précédemment, profile_name ne doit pas contenir d'espaces). Pour utiliser cela correctement,  l'application ne doit pas être en cours d'exécution, ou alors l'option -no-remote doit être utilisée.

Note : profile_dir doit exister et il ne doit pas déjà exister de profil appelé profile_name.

firefox -CreateProfile "JoelUser c:\internet\joelusers-moz-profile"

-ProfileManager

Lancer le Gestionnaire de profils. Abréviation : -P sans nom de profil.

-P "profile_name2"

Outrepasser le Gestionnaire de profils et lance l'application avec le compte profile_name2. Ceci est utile pour gérer plusieurs profils. Attention : la chaîne profile_name est sensible à la casse. Si vous ne précisez pas de nom de profil, le Gestionnaire de profils sera lancé. Vous devez utiliser un P majuscule sous Linux avec les versions avant 7.x, vu que l'option p (minuscule) sert à lancer le mode Purify (test des fuites et de la mémoire). Les autres plateformes acceptent aussi bien la minuscule que la majuscule.

firefox -P "Joel User"

-profile "profile_path"

Démarrer avec le profil fourni depuis le chemin profile_path. Seulement pour Firefox, Thunderbird et SeaMonkey2.x.

"profile_path" peut aussi bien être un chemin absolu ("/path/to/profile")  que relatif ("path/to/profile").

Note : sur Mac OS X, utiliser un chemin relatif n'est plus pris en charge depuis Firefox 4.0 à cause d'une régression, voir bug 673955.

-new-instance

Ouvrir une nouvelle instance au lieu d'une nouvelle fenêtre de l'instance en cours d'exécution, ce qui permet d'ouvrir plusieurs copies de l'application en même temps.

firefox -new-instance -P "Another Profile"
Note :Non disponible pour Windows, voir bug 855899.

-no-remote

Ne pas accepter ou envoyer de commandes distantes ; implique -new-instance.

firefox -no-remote -P "Another Profile"
Note: Depuis Firefox 9, cela signifie réellement ce que son nom implique pour toutes les plateformes, c.-à-d. que les instances créées avec cette option n'acceptent pas et n'envoient pas de commandes distantes, voir bug 650078. Cela signifie que de telles instances ne sont pas réutilisables. Utiliser cette option crée systématiquement de nouvelles instances.

-migration

Démarrer l'assistant d'importation.

-override /path/to/override.ini

Charger le fichier override.ini spécifié pour masquer application.ini (browser/app/application.ini). Cela peut servir à supprimer l'assistant d'importation au démarrage en chargeant le fichier override.ini suivant. Seulement pour Firefox.

[XRE]
EnableProfileMigrator=0

Navigateur

-browser

Démarrer le navigateur. Seulement pour Firefox et SeaMonkey.

-url URL

Ouvrir l'URL dans un nouvel onglet ou une nouvelle fenêtre, dépendant de l'absence ou de la présence de l'option browser. -url peut être omis. Vous pouvez charger plusieurs URLs, separés par des espaces. Pour Firefox et SeaMonkey seulement.

Note: Quand vous ouvrez plusieurs URLs, Firefox les ouvre dans des onglets d'une seule nouvelle fenêtre.
firefox www.mozilla.com
firefox www.mozilla.com developer.mozilla.org

-private

Ouvrir Firefox en « fenêtre privée » de manière permanente. Pour Firefox 3.6 et ultérieur.

Pourrait ne pas fonctionner pour Firefox 20 et précédents sous Ubuntu. Fonctionnement correct confirmé sous Ubuntu 14.04.

-private-window

Ouvrir Firefox en « fenêtre privée » dans une instance déja en cours. Pour Firefox 20 et ultérieur.

-private-window URL

Ouvrir l'URL dans une nouvelle « fenêtre privée ». Si une fenêtre privée est déja ouverte, ouvre un nouvel onglet. Firefox 29 et ultérieur seulement. Non fonctionnel pour Firefox 31 sous Linux Mint 17 (qui ouvre l'URL dans une fenêtre normale).

-new-tab URL

Ouvrir l'URL dans un nouvel onglet. Firefox et SeaMonkey2.x seulement.

-new-window URL

Ouvrir l'URL dans une nouvelle fenêtre. Firefox et SeaMonkey2.x seulement.

-search Mot

Recherche Mot avec le moteur de recherche par défaut. Firefox et SeaMonkey 2.1 et ultérieur.

-preferences

Ouvrir la fenêtre des Préférences. Firefox et SeaMonkey2.x seulement.

-setDefaultBrowser

Définir l'application comme navigateur par défaut. Firefox seulement.

-foreground

Faire de l'instance l'application active.

Courriel/Nouvelles

-mail

Démarrer le client courriel. Thunderbird et SeaMonkey seulement.

-news news_URL

Démarrer le client de nouvelles. Si news_URL (optionnel) est spécifié, ouvre le groupe de nouvelles spécifié. Thunderbird et SeaMonkey seulement.

thunderbird -news news://server/group

-compose message_options

Démarrer l'outil de création de courriel. Voyez les régles de syntaxe. Thunderbird et SeaMonkey seulement.

thunderbird -compose "to=foo@nowhere.net"

-addressbook

Démarrer le carnet d'adresses. Thunderbird et SeaMonkey seulement.

-options

Ouvrir la fenêtre des Préférences. Thunderbird seulement.

-offline

Démarrer le logiciel en mode déconnecté. Thunderbird et SeaMonkey seulement.

-setDefaultMail

Définir l'application comme client courriel par défaut. Thunderbird seulement.

Calendrier

-calendar

Démarrer le client calendrier. Sunbird seulement.

-subscribe URL or -url URL

S'abonner à l'URL. Sunbird seulement.

-showdate date

Afficher la date dans le calendrier. Sunbird seulement.

sunbird -showdate 08/04/2008

Autres composants

-editor URL or -edit URL

Démarrer avec l'éditeur (Compositeur) pour l'URL spécifié (URL est optionnel). SeaMonkey seulement.

seamonkey -edit www.mozilla.org

-jsdebugger

Démarrer l'application avec Browser Toolbox (auparavant Browser Debugger). Ce débogueur est différent du Venkman (voyez l'option -venkman).

-jsconsole

Démarrer l'application avec la Console d'erreur, ou, dans le cas de Firefox, la Console du navigateur.

-start-debugger-server port

Firefox seulement. Démarrer le serveur du débogueur avec le port. Ceci permettra à une autre instance de Firefox de connecter ses Outils de développement à l'instance visée. Voyez l'article sur le déboguage à distance du bureau Firefox.

Le paramètre port est optionnel ; par défaut, le port 6000 est utilisé.

-inspector URL

Démarrer l'Inspecteur de DOM (s'il est installé) et inspecter l'URL spécifié (URL est optionnel).

-venkman

Démarrer le débogueur JavaScript, Venkman, s'il est installé.

-purgecaches

Vider le cache JavaScript de Gecko (le moteur de mise en page). Normalement le cache survit au redémarrage.

-chat

Démarrer le client de clavardage IRC, ChatZilla, s'il est installé.

XULRunner

-app /path/to/application.ini

Démarrer un nouveau processus XULRunner pour l'application se trouvant à path/to. Fonctionne aussi pour Firefox version 3 et ultérieur.

--register-global

Inscrire XULRunner avec le système pour tous les usagers. Exige les privilèges admin / root.

--register-user

Inscrire XULRunner pour l'usager en cours.

--unregister-global

Désinscrire XULRunner pour tous les usagers.

--unregister-user

Désinscrire XULRunner pour l'usager en cours.

--install-app path/to/myapplication.(xpi|xulapp)

Installer l'application XULRunner se trouvant à path/to sur le système. Les applications sont installées à l'emplacement par défaut du système (program files|Applications|usr/lib) sous nom_du_vendeur/nom_de_l_application.  Les applications peuvent être désinstallées par les méthodes habituelles du système.

"C:\Program Files\Mozilla XULRunner\1.8.0.4\xulrunner\xulrunner.exe" --install-app "C:\Users\Billdo\Desktop\myapplication.xpi"
/opt/xulrunner/1.8.0.4/xulrunner/xulrunner --install-app ~/Desktop/myapplication.xulapp
/Library/Frameworks/XUL.framework/xulrunner-bin --install-app ~/Desktop/myapplication.xpi

Chrome

-chrome chrome_URL

Charger le chrome spécifié.

firefox -chrome chrome://inspector/content

-register chrome_URL

Inscrire le chrome spécifié, sans démarrer l'application.

Greffons

Gecko 1.9.2 note
-install-global-extension et -install-global-theme ont été retirés de Gecko 1.9.2 et ultérieur.

-install-global-extension /path/to/extension

Installer le greffon spécifié dans le dossier des applications. Le paramètre donne le chemin menant au greffon. Vous devez disposer des privilèges administratifs.

-install-global-theme /path/to/theme

Installer le thème spécifié. Vous devez disposer des privilèges administratifs.

Note : Depuis Firefox 2.0.0.7, les options -install-global-extension et -install-global-theme ne peuvent installer que depuis le stockage local (incluant le stockage réseau monté localement). L'installation directe depuis un stockage réseau échouera.

-safe-mode

Démarrer l'application avec tous les greffons désactivés, cette fois-ci seulement. (Les greffons ne sont pas chargés, mais ne sont pas non plus désactivés de façon permanente par le Gestionnaire de greffons).

Locale

-UILocale locale

Démarrer avec l'interface régionalisée en locale.

firefox -UILocale en-US

Contrôle à distance

-remote remote_command

Note : Cette option a été retirée de Firefox 36.0, puis restaurée avec 36.0.1 pour être retirée définitivement avec 39.0. Voyez bug 1080319.

Exécuter la remote_command spécifiée dans un processus déja actif (Voyez contrôle à distance).

firefox -remote "openURL(www.mozilla.org, new-tab)"

Note : Cette option n'est disponible que pour les plateformes X-windows Unix.

Divers

-tray

Démarrer l'application minimisée dans la zone de notification du système. Utile avec le démarrage automatique.

-silent

Ne pas ouvrir les fenêtres par défaut. Utile pour les options qui ouvrent leurs propres fenêtres sans empêcher les fenêtres par défaut de s'ouvrir. Firefox, Thunderbird3.x et SeaMonkey2.x seulement.

-console

Démarrer l'application avec la console de déboguage. Note : Windows seulement.

-attach-console

Détourner les messages destinés à la console de déboguage vers la fenêtre qui a lancé l'application. Note : Windows seulement.

-h or -help or -?

Afficher la liste des options et paramètres disponibles. Sous Windows, cette option ne fonctionne qu'avec une redirection |more (bug 355889). Cette option n'est disponible qu'en ligne de commande.

-v or -version

Afficher la version de l'application. Sous Windows, cette option ne fonctionne qu'avec une redirection |more (bug 355889). Cette option n'est disponible qu'en ligne de commande.

-osint

Indiquer à l'application qu'elle est lancée par l'invite de commande du système. Cette option ne doit être spécifiée que si l'application invocatrice prend en charge toutes les fonctionnalités de l'invite de commande du système (bug 384384).

-requestPending

Indiquer à l'application qu'il y aura une requête DDE (Dynamic Data Exchange, Windows seulement) pour l'ouverture du même URL que celui spécifié par la ligne de commande. Cette option ne doit être spécifiée que si l'application invocatrice prend en charge toutes les fonctionnalités de l'invite de commande du système (bug 354005).

options X11

Ces options ne sont disponibles que pour une application roulant sous le système graphique X11 / X.org (Linux et autres systèmes Unix).

--display=DISPLAY

Définir l'affichage X à utiliser.

--class=WM_CLASS

Définir WM_CLASS comme étant la classe de ressource X11 des fenêtres créées par l'application.

--sync

Rendre les appels X synchrones.

--g-fatal-warnings

Rendre tous les avertissements fatals.

Autre options restant à documenter

  • -print-xpcom-dir
  • -print-xpcom-dirlist
  • -kill
  • -killAll
  • -f
  • -ftimeout
  • -fwait
  • -unsetDefaultMail
  • options GTK

Références

Information sur le document d'origine

  • Auteurs : Ben Goodger, Steffen Wilberg, Seth Spitzer, Daniel Wang
  • Information de droits d'auteur : des parties de ce contenu sont © 1998–2007 par des contributeurs individuels de mozilla.org ; contenu disponible sous licence Creative Commons | Détails.
  • Traduction : Gautier Castelain, Daniel U. Thibault

 

Étiquettes et contributeurs liés au document

 Contributeurs à cette page : Urhixidur, Gotgot59, ThierryRabuel
 Dernière mise à jour par : Urhixidur,