Introduction

Lors de la conception d'une application à installer sur le web ouvert, il y a un certain nombre de considérations à garder à l'esprit à propos de la façon dont elle va se comporter après son installation. Cet article apporte des conseils sur chacunes d'entre-elles. 

Ce n'est pas un navigateur

Une fois l'application installée, elle s'exécutera en tant qu'entité autonome, sans l'interface utilisateur du navigateur. Cela signifie que vous devez fournir à l'utilisateur tout ce dont il a besoin pour utiliser l'application, sans que les fonctions du navigateur soient disponibles, et envisager l'effet que cela peut avoir sur l'agencement de l'application (voir «Flexibilité et réactivité» ci-dessous). Une application ressemble plus à une seule page au contenu changeant dynamiquement et PAS à une série de pages différentes entre lesquelles nous naviguons.

Il n'y a pas de bouton de retour en arrière

Vous ne pouvez pas compter sur des utilisateurs disposant du bouton de retour en arrière pour naviguer entre les différentes pages de l'application ou les vues qu'ils ont déjà visitées. En général, il est logique de créer toutes les fonctionnalités de votre application sur une seule page : vous pouvez utiliser votre propre bouton de retour, ou une interface à onglets pour accéder aux différentes pages, ou un mouvement de va-et-vient ou un autre mécanisme propre à l'application elle-même.

Il y a une option chrome  que  vous pouvez utiliser dans le manifeste de l'application pour indiquer à la plate-forme d'ajouter automatiquement un ensemble de boutons de navigation de base à votre application.

Il n'y a pas d'historique ni de marque-pages

De la même manière que vous ne pouvez pas compter sur le bouton de retour, vous ne pouvez pas compter sur l'historique du navigateur ou les marque-pages. Si vous voulez donner à l'utilisateur un moyen de stocker des états d'information, pour rechercher plus tard, vous devez le leur fournir.

Il n'y a pas de recherche

La recherche est une autre fonction sur laquelle les utilisateurs s'appuient souvent lors de l'utilisation d'une application web, pour des informations complémentaires ou connexes, ou des instructions d'utilisation. Pour éviter aux utilisateurs d'aller et venir continuellement entre le navigateur et l'application, fournissez une vue intégrée à l'application pour leur offrir les ressources dont ils ont le plus besoin, comme un glossaire ou un guide d'utilisation basique. Dites-vous bien que, si une application est si compliquée qu'un grand manuel d'utilisation est nécessaire pour l'accompagner, il serait douteux que le projet fonctionne avec seulement une application.

Il n'y a pas de zoom du navigateur

Vous devez également tenir compte de la disponibilité des fonctionnalités d'accessibilité. La fonction de zoom du navigateur ne sera pas disponible et l'utilisateur ne pourra pas augmenter une taille de texte par défaut. Vous devrez donc programmer vos propres fonctionnalités pour augmenter la taille du texte, etc.

Flexibilité et réactivivité

Étant donné que de nombreuses applications web installées sont exécutées sur une grande variété de périphériques, elles doivent être flexibles afin que la mise en page et les graphiques fonctionnent dans cette variété de situations, écran large et étroit, basse et haute résolution, etc. En outre, le "chrome" du navigateur ne sera pas disponible, ce qui peut avoir un effet sur l'espace de l'interface utilisateur disponible sur certains appareils. La meilleure approche pour gérer une grande variété de dispositifs est généralement de forcer votre interface utilisateur à prendre en charge l'ensemble de la fenêtre d'affichage, de l'utiliser de manière flexible, avec des pourcentages, et d'utiliser des requêtes multimédias pour appliquer des mises en page optimisées aux principales classes d'écran ciblées (par exemple moniteur multimédia, ordinateur de bureau / ordinateur portable, tablette, smartphone, téléphone avec fonctions, téléviseur).

Vous pouvez trouver plus d'informations sur les mises en page des applications web dans notre page App layout .

Apparence native contre individualité web

Un problème, que vous rencontrerez lors de la conception d'une application web installable, est le souci de l'apparence native du dispositif, par opposition à la préservation des choix individuels. Après tout, la plupart des plates-formes tendent à avoir des règles de conception que les fabricants de dispositifs, tels que les applications tierces, doivent respecter à un degré plus ou moins élevé ; mais également, le web défend l'individualité des sites, et vous ne voulez pas que vos créations ressemblent à toutes les autres (souvent un problème lorsque vous utilisez un cadre d'interface utilisateur populaire pour le développement rapide d'applications).

Si vous faites une application principalement destinée à la plate-forme Firefox OS, il existe règles de conception valides pour Firefox OS, mais vous devriez essayer de les suivre aussi étroitement que possible tout en préservant un peu votre propre personnalité. Une option consiste même à appliquer une feuille de style personnalisée à votre interface utilisateur, lorsqu'elle est installée sur une certaine plate-forme, mais par défaut, utilisez quelque chose de plus individuel.

Étiquettes et contributeurs liés au document

Étiquettes : 
Contributeurs à cette page : loella16, Algo
Dernière mise à jour par : loella16,