We're looking for a user researcher to understand the needs of developers and designers. Is this you or someone you know? Check out the post: https://mzl.la/2IGzdXS

Un des buts principaux de HTML est de structurer du texte et lui donner du sens (ce que l'on appelle la sémantique) afin que le navigateur puisse l'afficher correctement. Cet article explique comment HTML peut être utilisé pour structurer une page en ajouter des titres et des paragraphes, marquer des emphases, créer des listes, et autres.

Pré-requis:

Être familiarisé avec les bases du HTML, telles que traitées à la page Commencer avec le HTML.

Objectif:

Apprendre comment ajouter des balises dans une page de texte simple pour la structurer et lui donner du sens — en incluant des paragraphes, des titres, des listes, des emphases et des citations.

Les bases : Titres et paragraphes

La plupart des textes structurés comprennent des titres et des paragraphes, que ce soit dans les romans, les journaux, les livres scolaires, les magazines et ainsi de suite.

An example of a newspaper front cover, showing use of a top level heading, subheadings and paragraphs.

Le contenu structuré facilite la lecture et la rend plus agréable.

En HTML, les paragraphes doivent être contenus dans un élément <p>, comme ceci :

<p>Je suis un paragraphe, oh oui je le suis.</p>

Chaque titre doit être contenu dans un élément titre :

<h1>Je suis le titre de l'histoire.</h1>

Il y a 6 éléments de titre — <h1>, <h2>, <h3>, <h4>, <h5>, et <h6>. Chaque élément représente un niveau de titre différent ; <h1> représente le titre principal, <h2> représente un sous-titre, <h3> représente un sous-sous-titre, et ainsi de suite jusqu'au niveau de titre le plus bas <h6>.

Implémentation de la hiérarchie structurale

Dans une histoire, <h1> représenterait le titre de l'histoire, les <h2> représenteraient les titres des chapitres et <h3> les sous-sections des chapitres et ainsi de suite.

<h1>L'ennui mortel</h1>

<p>par Chris Mills</p>

<h2>Chapitre I : La nuit noire</h2>

<p>Il faisait nuit noire. Quelque part une chouette ululait. La pluie tombait sur ...</p>

<h2>Chapitre II : Le silence éternel</h2>

<p>Notre protagoniste ne pouvait même pas murmurer à l'ombre de la silhouette...</p>

<h3>Le spectre parle</h3>

<p>Plusieurs heures s'étaient écoulées, quand soudain le spectre assis se releva et s'exclama : « S'il vous plaît, ayez pitié de mon âme ! »...</p>

C'est vous qui décidez ce que représente les éléments utilisés tant que la hiérarchie a du sens. Vous devez cependant garder à l'esprit quelques bonnes pratiques lorsque vous créez de telles structures :

  • Il est préférable de n'utiliser qu'un seul <h1> par page — c'est le niveau principal, et tous les autres devraient être de niveau inférieur.
  • Assurez-vous d'utiliser les titres dans l'ordre correct et logique : <h1> puis <h2>, puis <h3> et ainsi de suite.
  • Bien qu'il y ait 6 niveaux de titre (de <h1> à <h6>), vous ne devriez pas utiliser plus de trois niveaux dans une page. Les documents avec beaucoup de niveaux deviennt complexe et difficile à parcourir. Dans ce cas, il est préférable de partager le contenu sur plusieurs pages.

Pourquoi  faut-il structurer un document ?

Pour répondre à cette question, regardons la page text-start.html — le point de départ de l'exemple que nous allons utiliser dans cet article (une recette). Enregistrez une copie de ce fichier sur votre ordinateur car vous en aurez besoin pour les exercices qui vont suivre. Le corps de ce document contient plusieurs parties sans aucune balise ; elles sont seulement séparées par des retours‑chariot (obtenus en pressant la touche Entrée ou )

Cependant, si l'on ouvre ce document dans dans un navigateur, il sera affiché sous forme d'un gros bloc de texte !

Une page Web qui montre un mur de texte non formaté, parce qu'il n'y a pas d'éléments sur la page pour la structurer.

Ceci est dû au fait qu'il n'y a aucun élément indiquant le structure du contenu, et donc le navigateur ne sait pas ce qui est un titre ni ce qui est un paragraphe. De plus :

  • Les visiteurs d'une page web la parcourent pour trouver le contenu pertinent,  souvent ne lisent que les titres (généralement nous ne passons que très peu de temps sur une page Web). S'ils ne trouvent pas le contenu souhaité en quelques secondes, ils seront probablement désappointés et chercheront l'information souhaitée ailleurs.
  • Les moteurs de recherche, lorsqu'ils indexent votre page, prennent en considération les titres en tant que mots‑clés ce qui influe sur le classement de la page lors d'une recherche. Sans titre, une page se comportera pauvrement en termes de (voir SEO (Search Engine Optimization).
  • Les personnes malvoyantes ne pouvant lire votre page peuvent utiliser des lecteurs d'écran. Ces logiciels permettent d'accéder rapidement à une partie du texte. Pour cela, ils lisent les titres de votre document aux utilisateurs, leur permettant ainsi de trouver l'information dont ils ont besoin rapidement. Si les titres ne sont pas disponibles, les lecteurs d'écran lisent tout le document, le rendant peu accessible aux personnes avec un handicape visuel.
  • Pour composer un style de contenu avec les CSS ou réaliser des choses intéressantes avec le JavaScript, vous devez avoir des éléments enveloppant les contenus pertinents, ce qui permet ensuite de les cibler avec CSS/JavaScript.

Il est donc nécessaire d'ajouter des balises de structuration du contenu.

Apprentissage actif : structurer le contenu

Dans l'exemple ci-dessous, ajoutez des balises dans le texte de la zone Code modifiable afin qu'il faire apparaître un titre et deux paragraphes dans le champ Sortie directe.

Si vous faites une erreur, vous pouvez recommencer en appuyant sur le bouton Réinitialiser. Si vous êtes bloqués, appuyez sur le bouton Voir la solution pour afficher la réponse.

Pourquoi a-t-on besoin de sémantique ?

La sémantique est utilisée partout autour de nous — on se fie à nos précédentes experiences pour savoir à quoi servent les objets du quotidien; quand on voit quelque chose, on sait à quoi cela sert. Par exemple on s'attend à ce qu'un feu rouge de circulation signifie « Stop » et qu'un feu vert signifie « Avancez ». Les choses peuvent vite devenir plus compliquées si de mauvaises sémantiques sont appliquées (existe-t-il un pays dans lesquels un feu rouge signifie que l'on peut passer ? Je ne l'espère pas.)

Dans la même optique, il faut s'assurer que l'on utilise les bons élements et que l'on donne la bonne signification, la bonne fonction et la bonne apparence à notre contenu. Dans ce contexte, l'élément <h1> est aussi un élement sémantique. Il donne au texte auquel il s'applique la fonction (ou la signification) de « titre principal de la page ».

<h1>Ceci est un titre principal</h1>

Par défaut, le navigateur l'affiche avec une police de caractères de grande taille pour qu'il ait l'apparence d'un titre (même si vous pourriez lui donner l'apparence de n'importe quel élément avec le CSS). Plus important encore, sa valeur sémantique est utilisée de différentes manière, notament par les moteurs de recherche ou les lecteurs d'écran (comme expliqué plus haut).

D'autre part, vous pouvez faire ressembler n'importe quel élément à un titre principal. Par exemple :

<span style="font-size: 32px; margin: 21px 0;">Est-ce un titre principal?</span>

C'est un élément <span>. Il n'a pas de valeur sémantique. Il s'utilise autour d'un contenu auquel vous souhaitez appliquer un style CSS (ou le modifier avec du JavaScript) sans lui donner une signification supplémentaire (Vous en apprendrez plus à ce propos plus loin dans ce cours.) Nous lui avons appliqué du CSS pour qu'il ressemble à un titre principal, mais comme il n'a pas de valeur sémantique, il ne bénéficie d'aucune des valeurs sémantiques décrites plus haut. Il est conseillé d'utiliser des éléments HTML adaptés à leur rôle.

Listes

Intéressons nous maintenant aux listes. Il y a des listes partout dans la vie — de la liste de courses à la liste de directions que vous suivez inconsciemment pour rentrer chez vous tous les jours,  sans oublier la liste des instructions que vous suivez dans ce tutoriel ! Les listes sont aussi très répendues sur le web, nous allons nous intéresser aux trois différents types de liste.

Non ordonnées

Les listes non ordonnées sont utilisées pour représenter des listes d'éléments pour lesquelles l'ordre n'a pas d'importance. Prenons par exemple une liste de courses :

lait
œufs
pain
houmous

Les listes non ordonnées débutent par un élément <ul> (unorderd list) qui enveloppe tous les éléments de la liste:

<ul>
lait
œufs
pain
houmous
</ul>

Chaque item est contenu dans un élément <li> (list item):

<ul>
  <li>lait</li>
  <li>œufs</li>
  <li>pain</li>
  <li>houmous</li>
</ul>

Apprentissage actif : mettre des balises à une liste non ordonnée

Modifiez l'exemple ci dessous pour créer votre propre liste HTML non ordonnée.

Ordonnées

Les listes ordonnées permettent de représenter des listes dans lesquelles l'ordre des éléments a de l'importance — prenons par exemple une série de directions à suivre:

Roulez jusqu'au bout de la route
Tournez à droite
Allez tout droit aux deux premiers rond-points
Tournez à gauche au troisième rond-point
Roulez sur 300 mètres, l'école est sur votre droite

Les balises suivent la même structure que pour les listes ordonnées, à cela près que la liste est contenue dans l'élément <ol> (ordered list), et non dans <ul>:

<ol>
  <li>Roulez jusqu'au bout de la route</li>
  <li>Tournez à droite</li>
  <li>Allez tout droit aux deux premiers rond-points</li>
  <li>Tournez à gauche au troisième rond-point</li>
  <li>Roulez sur 300 mètres, l'école est sur votre droite</li>
</ol>

Apprentissage actif : Baliser une liste ordonnée

Modifiez l'exemple ci‑dessous pour créer votre propre liste HTML ordonnée.

Apprentissage actif : mettre des balises pour une recette de cuisine

Si vous êtes arrivé jusqu'ici dans l'article, vous avez toutes les connaissances nécessaires pour mettre en forme la recette de cuisine donnée en exemple. Vous pouvez soit télécharger le fichier text-start.html et le modifier de votre côté, soit faire l'exercice dans l'exemple modifiable ci-dessous. Il est conseillé de le modifier localement, sur votre machine, car vous pourrez alors enregistrer votre travail, alors que si vous utilisez l'exemple modifiable de cette page, le travail sera perdu à l'ouverture suivante de la page. Chacune des façons de faire a ses avantages et inconvénients.

Si vous êtes bloqué, vous pouvez cliquer sur le bouton Voir la solution, ou alors regarder l'exemple text-complete.html sur le dépôt GitHub.

Imbriquer des listes

Il est parfaitement possible d'imbriquer une liste dans une autre. Il se peut que vous vouliez insérer une liste à puces derrière une même puce de niveau supérieur. Prenons par exemple la deuxième liste de la recette:

<ol>
  <li>Ôter la peau de l'ail et le hacher grossièrement.</li>
  <li>Enlever les graines et la tige du poivron, le hacher grossièrement.</li>
  <li>Mettre tous les ingrédients dans un robot mixer jusqu'à l'obtention d'une pâte.</li>
  <li>Si vous voulez un houmous grenu, ne le mixez pas trop longtemps.</li>
  <li>Si vous voulez un houmous lisse, mixez-le plus longtemps.</li>
</ol>

Comme les deux dernières puces de la liste sont très liées celle qui les précède (elles semblent être des sous-instructions ou des choix correspondant à cette puce), il peut être judicieux de les regrouper dans une même liste non ordonnée, et placer cette liste dans le quatrième item. Cela ressemblerait alors à ceci :

<ol>
  <li>Ôter la peau de l'ail et le hacher grossièrement.</li>
  <li>Enlever les graines et la tige du poivron, le hacher grossièrement.</li>
  <li>Mettre tous les ingrédients dans un robot mixer jusqu'à l'obtention d'une pâte.
    <ul>
      <li>Si vous voulez un houmous grenu, ne le mixez pas trop longtemps.</li>
      <li>Si vous voulez un houmous lisse, mixez-le plus longtemps.</li>
    </ul>
  </li>
</ol>

N'hésitez pas à revenir au dernier apprentissage actif pour modifier vous même la liste correspondante dans la recette.

Soulignement et importance

Dans le langage, nous mettons souvent l'accent sur certains mots pour modifier le sens d'une phrase et pour marquer certains mots comme étant importants ou différents d'une manière ou d'une autre. HTML fournit divers éléments de sémantique pour nous permettre de marquer un contenu textuel avec de tels effets. Dans cette section, nous examinerons quelques-uns des plus courants.

Emphase

Dans le langage parlé,  pour accentuer, nous insistons sur certains mots, modifiant subtilement le sens de ce que nous disons. De même, dans le langage écrit, nous avons tendance à mettre un certain accent sur des mots en les écrivant en italique. Par exemple, les deux phrases suivantes ont des significations différentes.

« Je suis content que vous n'ayez pas été en retard. »

« Je suis content que vous n'ayez pas été en retard. »

La première phrase semble indique que le locuteur est vraiment soulagé que la personne n'aie pas été en retard. En revanche, la seconde a une tonalité sarcastique ou passive-agressive, exprimant la gêne que la personne soit arrivée un peu en retard.

En HTML, nous utilisons l'élément <em> (emphase) pour marquer ces circonstances. Outre rendre le document plus intéressant à lire, ces marqueurs sont reconnus par les lecteurs d'écran et exprimés sur un ton de voix différent. Les navigateurs utilisent l'italique par défaut, mais il ne faut pas utiliser cette balise pour mettre en italique. Pour cela, utilisez un élément <span> et du CSS, ou plus simplement un élément <i> (voir ci-dessous).

<p>Je suis <em>content</em> que vous n'ayez pas été <em>en retard</em>.</p>

Grande importance

Pour mettre l'accent sur des mots très importants, nous les soulignons d'un ton particulier dans la langue parlée et nous les mettons en caractères gras dans la langue écrite. Par exemple :

Ce liquide est hautement toxique.

Je compte sur vous. Ne soyez pas en retard !

En HTML, nous utilisons l'élément <strong> (forte importance) comme balise de telles circonstances. En plus de rendre le document plus lisible, ces balises sont reconnues par les lecteurs d'écran et énoncées avec des intonations différentes. Par défaut, les navigateurs mettent le texte marqué en gras, mais il ne faut pas utiliser cette balise pour mettre en gras. Pour cela, utilisez un élément <span>} et du CSS, ou plus simplement un élément <b> (voir ci-dessous).

<p>Ce liquide est <strong>hautement toxique</strong>.</p>

<p>Je compte sur vous. <strong>Ne soyez pas en retard</strong> !</p>

Il est possible d'imbriquer strong et em :

<p>Ce liquide est <strong>hautement toxique</strong> —
si vous en buvez, <strong>vous pourriez en <em>mourir</em></strong>.</p>

Apprentissage actif : soulignez l'important !

Dans ce paragraphe d'apprentissage actif, nous avons donné un exemple modifiable. À l'intérieur, nous aimerions que vous essayiez d'ajouter de l'emphase et de l'importance aux mots quand vous pensez qu'ils en ont besoin, juste pour une bonne pratique.

Italique, graisse, soulignement…

Les éléments dont nous avons discuté jusqu'à présent ont une sémantique bien définie. La situation avec <b>, <i> et <u> est un peu plus complexe. Ils sont apparus pour que les personnes puissent écrire du texte en gras, en italique ou souligné à une époque où le CSS était encore mal ou pas du tout pris en charge. De tels éléments, qui n'affectent que la présentation et non la sémantique, sont appelés éléments de présentation et ne devraient plus être utilisés, car comme nous l'avons vu précédemment, la sémantique a la plus grande importante pour l'accessibilité, le référencement, etc.

HTML5 a redéfini <b>, <i> et <u> avec de nouveaux rôles sémantiques quelque peu déroutants.

Voici la meilleure règle d'or : il est probablement approprié d'utiliser <b>, <i>, ou <u> pour communiquer le sens traditionnellement associé aux caractères gras, italiques ou soulignés, à condition qu'il n'y ait pas d'élément plus approprié. Toutefois, il demeure toujours essentiel de garder présent à l'esprit le concept d'accessibilité. L'écriture en italique n'est pas très utile aux personnes utilisant des lecteurs d'écran ou un système d'écriture autre que l'alphabet latin.

  • <i> s'utilise pour transmettre un sens traditionnellement véhiculé avec l'italique : des mots étrangers, une désignation taxonomique, des termes techniques, une pensée…
  • <b> s'utilise pour transmettre un sens traditionnellement véhiculé avec les caractères en gras : des mots‑clés, des noms de produits, une phrase liminaire
  • <u> s'utilise pour transmettre un sens traditionnellement véhiculé avec le soulignement : nom propres, mauvaise orthographe...

Un petit avertissement à propos du soulignement : les gens associent fortement soulignement et hyperliens. Par conséquent, sur le Web, il est préférable de ne souligner que les liens. N'utilisez l'élément <u> que s'il est sémantiquement approprié, mais envisagez d'utiliser les CSS pour remplacer le soulignement par défaut par quelque chose de plus approprié sur le Web. L'exemple ci-dessous illustre comment cela peut être fait.

<!-- noms scientifiques -->
<p>
  Le colibri à gorge rouge (<i>Archilochus colubris</i>)
  est le colibri le plus courant dans l'ouest de l'Amérique du Nord.
</p>

<!-- mots dans une langue étrangère -->
<p>
  Le menu était un océan de mots exotiques comme <i lang="uk-latn">vatrushka</i>,
  <i lang="id">nasi goreng</i> et <i lang="fr">soupe à l'oignon</i>.
</p>

<!-- une faute d'orthographe connue -->
<p>
  Un jour, j'apprendrai comment mieux <u>epeler</u>.
</p>

<!-- Mettre en évidence les mots‑clés dans un ensemble d'instructions -->
<ol>
  <li>
    <b>Trancher</b> deux morceaux de pain dans la miche.
  </li>
  <li>
    <b>Mettre</b> une rondelle de tomate et une feuille de laitue
    entre les deux tranches de pain.
  </li>
</ol>

Résumé

C'est tout pour l'instant ! Cet article doit vous avoir donné une bonne idée de la façon de commencer à baliser le texte en HTML et présenté les éléments les plus importants dans ce domaine. Il existe énormément d'autres éléments sémantiques à connaître dans ce domaine ; nous en verrons beaucoup plus dans notre article « More Semantic Elements », plus loin dans ce cours. Dans le prochain article, nous examinerons en détail comment créer des hyperliens, qui est peut-être l'élément le plus important sur le Web.

 

Dans ce module

 

Étiquettes et contributeurs liés au document

Contributeurs à cette page : Dralyab, gnoyaze, clamb, Ilphrin
Dernière mise à jour par : Dralyab,